Carlos Hank Guerreiro récupère Turbo Z

Vendu en fin d’année dernière, le tout bon Turbo Z a trouvé son nouveau cavalier. Le Mexicain Carlos Hank Guerreiro est, en effet, apparu en compétition avec le bai foncé, à l’occasion d’épreuves labellisées CSI 2 et 3* et disputées dans les installations du Winter Equestrian Festival (WEF), à Wellington, en Floride. Sur le sol américain, l’étalon de treize ans, issu du croisement entre Thunder van de Zuuthoeve et Gicini, une descendante de Renville, a évolué à 1,40 et 1,45m, réalisant deux parcours sans-faute et deux parcours à six points, dont un dans un Grand Prix 2*. 

Formé par le Néerlandais Michael Greeve de 2015 à 2020, Turbo Z a connu ses premiers succès début 2018, en terminant deuxième des Grands Prix 2* de Kronenberg et Zuidwolde. Ensuite, l’énergique bai a remporté deux épreuves, dont une à 1,55m à l’occasion du CSI 3* d’Eindhoven. Après avoir représenté la Hollande dans des Coupes des nations, notamment au CSIO 5* de Gijon, Turbo Z est passé sous la selle de Kevin Jochems. Après des débuts timides, le couple s’est classé dans le Grand Prix 3* de Lierre, fin septembre 2020. S’en sont suivies des participations en Coupes des nations CSIO 3*, une cinquième place dans le Grand Prix 4* de Valkenswaard, une quatrième position dans le Grand Prix CSIO 5* de Saint Gall, un nouveau top 5 dans le Global Champions Tour de Valkenswaard, ainsi que deux parcours à quatre points dans la Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle, en septembre 2021. Pour leurs grands débuts en CSI 5*-W, la paire s’est offert l’épreuve inaugurale du mythique circuit de la Coupe du monde, à Oslo. Au départ de l’étape du Lyon, les deux complices se sont octroyé une bonne septième place, qui a marqué leur dernière apparition en compétition. Désormais, Turbo Z poursuivra donc sa carrière sous couleurs mexicaines.