Calgary Tame s’est envolé aux États-Unis

Après un essai de trois semaines, Calgary Tame va intégrer les écuries de Laura Kraut. Après une année passée sous la selle de Julien Épaillard, avec à la clé près de 110.000 euros de gains, des victoires dans le Grands Prix CSI 3* de Herzlake et CSI 2* de Valkenswaard, et des classements en CSI 5* à Rome et Saint-Tropez et en CSI 4* à Bourg-en-Bresse et Grimaud, le Selle Français de dix ans s’est envolé aux États-Unis pour rejoindre sa nouvelle cavalière, actuellement en lice au Winter Equestrian Festival de Wellington. “Après un hiver passé à la maison, nous sommes ravis de vous annoncer que Calgary Tame va continuer à progresser vers le très haut niveau, en collaboration avec l’excellente cavalière Laura Kraut. Je reste persuadée que Calgary est un cheval spécial et nous suivrons son évolution avec la plus grande attention!”, a annoncé ce soir sur les réseaux sociaux Eugénie Angot, copropriétaire de l’alezan avec Denis Brohier.

Né pour le compte de Denis Brohier, du défunt Patrick Bizot et d’Eugénie Angot, qui avait monté au plus haut niveau ses deux géniteurs, l’étalon Old Chap Tame (SF, Carthago x Quidam de Revel) et Davendy S (sBs, Kashmir van’t Schuttershof x Pachat II), Calgary Tame a débuté sa carrière avec Baptiste Pommier, Stéphane Dufour et Julien Alexandre. Eugénie l’a récupérée à cinq ans et a poursuivi sa formation de fin 2017 à fin 2020, se classant jusqu’à 1,40m. On a hâte de le voir évoluer en Europe avec Laura Kraut, qui a pris l’habitude de concourir beaucoup en France ces dernières années.