CSI 3* Oliva : Ludo Philippaerts donne une leçon à Harry Charles

Que la bataille fut rude, samedi 26 février au CSI 3* d’Oliva ! Quatorze des quarante-quatre cavaliers au départ de l’épreuve majeure du jour à 1,50m sont parvenus à se frayer un chemin pour disputer le barrage. Et le plus rapide d’entre eux n’a été autre que… Ludo Philippaerts ! De retour à haut niveau depuis quelques mois seulement, le Belge, quatrième en individuel aux Jeux olympiques de Sydney, en 2000, et d’Athènes, en 2004, et également champion d’Europe collectivement à La Baule en 1991, s’est imposé en selle sur Dhalida Diamant vd Krekebeke (Z, Diamant de Semilly x Calvaro Z). En remportant sa deuxième épreuve internationale et la première à ce niveau, la baie de tout juste huit ans a rendu un bel hommage à son géniteur, disparu il y a une dizaine de jours. Ludo Philippaerts, qui confiait début janvier avoir encore du mal à s’adapter au temps imparti, a surtout donné une belle leçon au jeune Harry Charles. Si tout semble réussir au Britannique depuis quelques mois, le joyau de la couronne devra encore compter sur ses aînés pour briguer la victoire ! Associé à sa toute bonne Stardust (OS, Chacco-Blue x Con Air), lauréate du Grand Prix 3* de Birmingham puis de la Coupe du monde du CSI 5*-W de Londres l’an dernier, l’Anglais n’a pas à rougir de sa deuxième place. Grâce à son chronomètre de 38”32, il a même relégué l’expérimenté couple formé par Nicolas Delmotte et Ilex VP (BWP, Diamant de Semilly x Darco) au troisième rang. Les deux complices ont signé la meilleure performance pour le clan tricolore et ont conclu un bon double clear round en 38”39.

Ont suivi, dans l’ordre, Manon Mage et Philippe Rozier, impeccables sur leurs respectifs Alpha du Chêne (SF, Diamant de Semilly x Nidor Platière) et Night Light van’t Ruytershof (BWP, Gemini CL x For Pleasure). Également double zéro sur Miss Marie van’t Winnenhof (BWP, Edjaz van’t Merelsnest x Toulon), Philippe Leoni s’est classé neuvième, tandis que son compatriote Louis Pichon a terminé douzième après une faute au barrage sur Solitude Au Vent (SF, Quaprice Bois Margot, ex Quincy x Israël). À noter également les parcours à quatre points de Julien Épaillard, Charlotte Spaas Levallois, Mégane Moissonnier, et à cinq de Marion Skalli, tous privés de barrage. 

Les résultats complets ici.