Jamie Kermond suspendu deux ans pour un contrôle positif à la cocaïne

Sport Integrity Australia a rendu sa décision hier : Jamie Kermond a été suspendu deux ans pour avoir été contrôlé positif à la benzoylecgonine, principal métabolite de la cocaïne, le 26 juin. À la suite du résultat de l’échantillon A, l’Australien avait déjà été suspendu provisoirement dès juillet. Le cavalier de trente-six ans ne pourra donc concourir jusqu’au 26 juin 2023. 

Le contrôle positif avait coûté à Jamie Kermond sa place dans l’équipe australienne pour les Jeux olympiques de Tokyo, pour lesquels il était initialement sélectionné avec Yandoo Oaks Constellation. Après une décision du Comité international olympique (CIO), ses coéquipières Edwina Tops-Alexander et Katie Laurie avaient été autorisées à se rendre à Tokyo pour courir en individuel, l'équipe australienne ne comptant pas de réserviste.

En juillet, Jamie Kermond avait déclaré qu’il était “extrêmement bouleversé et plein de remords, j’en accepte l’entière responsabilité”. Il avait reconnu qu’il s’agissait “certainement d’une utilisation unique et récréative” lors d’un événement social sans lien avec le sport. 

Jamie Kermond a participé à deux finales de la Coupe du monde Longines, dont celle de Paris en 2018, ainsi qu'à trois éditions des Jeux équestres mondiaux, participant à la sixième place et à la qualification olympique de l'Australie en 2018 aux Jeux équestres mondiaux de Tryon.