GN Saumur : la nouvelle génération prend les devants

Stéphane Landois a pris la tête de la Pro Élite de Saumur, support de la première étape du Grand National de concours complet, cet après-midi dans le Maine-et-Loire, pour le compte de l’écurie Kineton/Picoty Atlantique. En selle sur Chaman Dumontceau (SF, Top Berlin du Temple x Narcos II), un hongre de dix ans avec lequel il avait gagné le CCI 3*-S du Grand Complet au Haras du Pin l’an passé, le cavalier de vingt-sept ans installé en Charente-Maritime a obtenu la meilleure note de l’atelier de dressage, 72,94%, soit une pénalité de 27,1 points. Le podium très provisoire de cette épreuve est complété par Gwendolen Fer, qui défend les couleurs d’Equithème/La Gée, et le très expérimenté Romantic Love (SF, L’Arc de Triomphe x Shercame, Ps), sur lequel la Toulousaine mise pour les championnats du monde de Pratoni del Vivaro (27,9), et par Mathis Portejoie, qui vient de fêter ses vingt-cinq ans, associé à Ivan (KWPN, Dexter R x Tolan R), neuf ans, et sixième du CCI 4*-S du Pouget en novembre dernier (29,1). Pas mal pour une première apparition à ce niveau du cavalier de l’écurie I-Bride/TRM.

Suivent, à moins de quatre points des leaders, l’adjudant-chef Donatien Schauly et le jeune Dgin du Pestel*Mili (29,7 ; SF, Nartago x Verdi), neuf ans, Gireg Le Coz et Aisprit de la Loge (29,8 ; SF, Quppydam des Horts x Dollar du Mûrier), Camille Lejeune et l’étalon Good Size des Quatre Chênes (30 ; sBs, King Size x Figaro de Belle), Thomas Carlile et Darmagnac de Béliard (30,4 ; Canturo x Barbarian). Demain, le cross de la Pro Élite débutera à 11h30 à l’hippodrome de Verrie, suivi dimanche du test de saut d’obstacles.

Le classement provisoire