CSI 3* Lanaken : Bingo pour Harrie Smolders!

Plus de cinquante cavaliers étaient au départ, cet après-midi, de l’épreuve à 1,50m avec barrage programmée au CSI 3* d’Opglabbeek. Officiant en Belgique ce week-end, le Français Grégory Bodo a proposé un parcours comportant treize obstacles pour seize sauts, dont treize couples sont parvenus à trouver la clef. Anna-Julia Kontio et Roy van Beek, quant à eux, ont été privés de finale au chronomètre pour un point de temps dépassé aux rênes de Lopez vd Oude Heihoef (BWP, Cardento x Casantos) et Etino R (Z, Emerald x Guidam) et ont terminé aux quatorzième et quinzième places.

Lors du second acte, Harrie Smolders, ancien numéro un mondial, a réalisé le sans-faute le plus rapide avec Bingo du Parc (SF, Mylord Carthago x Diamant de Semilly), permettant ainsi à son complice de remporter sa première victoire internationale depuis 2019 et une compétition à 1,45m disputée lors du CSI 2* de Miskolc-Diósgyor, en Hongrie, avec Gerfried Puck. Né chez André Herouart, l’alezan avait marqué les esprits l’an passé en réalisant un sans-faute dans la très difficile finale par équipes des Jeux olympiques de Tokyo. Sélectionné ensuite pour les championnats d’Europe de Riesenbeck, il y était paru bien moins à son aise, mais a montré depuis qu’il avait toute sa place au plus haut niveau en terminant quatrième du Grand Prix CSI 5* en deux manches de Doha, fin février. Aujourd’hui, le hongre de onze ans et son partenaire ont clos leur barrage en 42”60, contre 43”28 pour leurs premiers poursuivants, Robinson Maupiler et Sir Charlie Chaplin (Old, Chap 47 x Cantus), associés sur la scène internationale depuis un mois seulement. L’Argentin Ezequiel Andres Ferro Menendez, qui avait sellé Celli (DSP, Cellestial x Kolibri), a complété le podium grâce à un deuxième parcours sans pénalité conclu en 44”24.

Avec sa fidèle et toute bonne Arqana de Riverland (SF, Cornet Obolensky x Diamant de Semilly), Juliette Faligot a réalisé la deuxième meilleure performance tricolore de l’épreuve, ne concédant que quatre points au barrage, sans lesquels son chronomètre de 41”48 aurait pu lui offrir la victoire. Emeric Goerge a, lui, écopé de huit points de pénalité avec Diesel GP du Bois Madame (sBs, Cassius x Heartbreaker), tandis que Benjamin Robert, associé à Coupd’Coeur d’Euskadi (SF, Diamant de Semilly x Galoubet A), a préféré abandonner avant la fin de son parcours.

Résultats complets