CSI 5* Grimaud : Henrik von Eckermann et son King prennent leur revanche

Deuxièmes de leurs deux derniers Grands Prix CSI 5*, Henrik von Eckermann et le génialissime King Edward (BWP, Edward 28 x Feo) ont pris leur revanche, aujourd’hui à Grimaud. Au terme d’un barrage pour lequel pas moins de dix-neuf couples se sont qualifiés, le Suédois et sa monture, qui n’avait pas renversé la moindre barre lors des Jeux olympiques de Tokyo l’été passé, se sont imposés grâce à un second tour parfait conclu en 41”67. Ils ont ainsi franchi la ligne d’arrivée avec une faible avance de douze centièmes de seconde sur le cavalier qui remporte le plus d’épreuves sur la scène internationale: Julien Épaillard. Le Français avait cette fois sellé Caracole de la Roque (SF, Zandor Z x Kannan) et a devancé Marlon Modólo Zanotelli, qui s’était imposé dans l’un des Grands Prix CSI 5* disputés sur la piste de l’Hubside Jumping en 2020 avec le même VDL Edgar M (KWPN, Arezzo VDL x Marlon).

Également auteur d’un double sans-faute, Mathieu Billot a réalisé la deuxième meilleure performance française de l’après-midi avec Baschung Courcelle (SF, Lamm de Fetan x Jazz Band Courcelle), transfuge des écuries de Pénélope Leprévost, en terminant septième de ce Grand Prix. Également qualifiés pour le second acte de l’épreuve, Julien Anquetin, Marie Demonte, Mégane Moissonnier et Pénélope Leprévost ont renversé chacun une barre lors de leur deuxième prestation aux en selle sur Z Ice Cube (Z, Zacharov TN x Casco), Las Vegas vd Padenborre (BWP, Calvaro x Diamant de Semilly), Cordial (Holst, Casall x Chicago Z) et GFE Excalibur de la Tour Vidal (sBs, Ugano Sitte x Ogano Sitte), prenant ainsi les dixième, treizième, quinzième et seizième places du classement. Eux aussi auteurs d’un premier parcours vierge de toute pénalité, Philippe Rozier et Le Coultre de Muze (BWP, Presley Boy x Vigo d’Arsouilles) ont été relégués au dix-huitième rang en raison de deux fautes commises au barrage.

Plus d’informations à venir…