Jérôme Guéry : “J’ai la chance d’avoir un cheval hors du commun”

Voici la réaction de Jérôme Guéry, auteur d’un parcours à quatre points et d’un sans-faute décisif la Coupe des nations de La Baule avec Quel Homme de Hus, ce qui a participé à la victoire de la Belgique

“Je rejoins ce qu’a dit Grégory à propos de l’atmosphère, le concours de La Baule est important. Il s’agit d’un rendez-vous que je prépare et où j’ai envie de briller. Nous avons brillé aujourd’hui en équipe et c’est super. Cela fait dix ans que nous n’avions pas remporté cette épreuve donc nous allons pouvoir remettre la Belgique sur le tableau d’honneur. Nous sommes très heureux, l’ambiance était très particulière grâce au public français qui encourage tout le monde. Les spectateurs nous ont soutenus jusqu’au bout, restent pour la remise du prix… C’est vraiment fantastique. 

Le parcours de Grégory Bodo était vraiment très bien pensé. J’ai la chance d’avoir un cheval hors du commun. J’ai peut-être monté mon premier tour avec un excès de confiance, j’ai donc commis une petite faute. J’avais à cœur de redresser la barre lors de mon deuxième parcours. Je savais en rentrant que je devais absolument réussir un sans-faute, sans quoi il y aurait un barrage (face à la France, ndlr). Je savais toutefois que même en cas de barrage, nous gagnerions (rires) ! Nous avions déjà prévu que dans cette éventualité, ce serait Grégory (Wathelet et Nevado S, ndlr) qui se seraient élancés. D’ordinaire, Grégory part toujours en dernier, mais cette fois notre chef d’équipe avait préféré qu’il s’élance en premier afin que son cheval ait le temps de récupérer en cas de barrage. Cela n’a finalement pas eu lieu, ce qui permettra à son cheval d’être plus en forme pour le Grand Prix. Notre quatuor a été solide et c’est toujours un plaisir de s’imposer avec l’équipe belge.