CSI 2* Valkenswaard : Adrienne Sternlicht s’illustre, Pénélope Leprevost quatrième

Peu après midi, dimanche 10 juillet, la vaste piste en herbe de Valkenswaard a ouvert ses portes à quarante-cinq couples, venus batailler pour empocher la mise dans le Grand Prix 2* à 1,45m. Associée à son excellent Bennys Legacy, plutôt discret ces derniers mois mais déjà classé dans plusieurs Grands Prix 5*, Adrienne Sternlicht a été la meilleure. L’Américaine a ainsi déroulé le plus rapide des cinq doubles sans-faute de la journée, pour couper la ligne d’arrivée en 35”82. Un temps plus que suffisant pour reléguer Andres Azcarraga, son plus proche poursuivant, au deuxième rang. Mieux, l’amazone a infligé plus d’une seconde et demi de débours au Mexicain, qui avait sellé Cloubette PS, une sœur utérine de Castelforbes Talitha âgée de dix ans. Malgré tout, la descendante de Conthargos a signé une belle performance, puisqu’elle disputait seulement son quatrième Grand Prix 2*, et le tout premier sur le sol européen. Associé à sa prometteuse Shanroe Peters, huit ans, Kevin Jochems continue sur sa bonne lancée. Deuxième du Grand Prix du CSIO 5* de Rotterdam, le Néerlandais se reconstruit peu à peu un piquet de chevaux, après avoir perdu ses deux meilleurs atouts en quelques mois. 

La France alignait quatre représentants dans cette épreuve. Avec une bonne quatrième place, obtenue à l’issu d’un double sans-faute conclu en 39”64, Pénélope Leprevost a été la meilleure Tricolore. La Normande montait l’étalon du Groupe France élevage (GFE), fleuron de l’élevage de la famille Deuquet : Candy de Nantuel. Accusant chacun huit points de pénalités, Philippe Leoni et Olivier Perreau ont été relégués en bas de tableau avec James Bond du Bec et Quantico 28, aligné au départ de son deuxième Grand Prix 2*. Avec deux points de temps supplémentaire, Inès Joly n’a pu faire mieux aux rênes de Liron TK.

Les résultats complets ici.