GN Notre Dame d’Estrées : Valentin Besnard impérial

Le Grand National FFE/AC-Print a posé ses valises à Notre Dame d’Estrées ce week-end, pour la neuvième étape de la saison. Dimanche 10 juillet, le Grand Prix Pro Élite, dont les barres culminaient à 1,50m, est tombé dans l’escarcelle de Valentin Besnard. Le sympathique cavalier, lauréat du temps fort du CSI 4* de Rouen, organisé par Equi Seine, et désormais séparé de son si charismatique Beau Goss du Park, a imposé la prometteuse Dynastie de Beaufour, née chez Eric Levallois, de son croisement fétiche entre Diamant de Semilly et une fille de Cassini I. Âgée de seulement neuf ans, la baie, qui a déjà engendré deux pouliches, par Solid Gold Z et Cabachon, a rejoint son cavalier actuel en avril dernier seulement. Depuis, Dynastie est entrée dans une nouvelle dimension. Avant de remporter cette étape du circuit national et d’offrir de précieux points à l’écurie Piracana - Carno Avocats, dont Valentin Besnard défend les couleurs, la Selle Français n’avait disputé que trois épreuves à 1,50m ! Formée par Madeline Lefebvre, Fabien de Robillard et Romain Lescanne, Dynastie démarre son règne à haut niveau avec brio.

Face au 40”43 affichées au compteur des lauréats du jour, Christophe Grangier n’a rien pu faire. Trop court, le Français s’est arrêté sur une bonne deuxième place avec Catch Boom Bang, auteur de sa plus belle performance aujourd’hui. Dernier double clear round de ce Grand Prix, Pierre Louis Dabarry s’est emparé de la troisième position sur Vanille de Launay. Plus rapides, mais piégées au barrage, Axelle Lagoubie et Alexandra Ledermann ont dû se contenter des quatre et cinquième rangs en compagnie de leurs respectives Aragon la Garette Z et Requiem de Talma, toujours étincelant du haut de ses dix-sept ans.

Les résultats complets ici.