CSI 3* Sariego : Richard Howley appose sa marque sur le Grand Prix

En fin d’année dernière, Richard Howley s’est séparé de son fidèle Arlo de Blondel, au profit de l’Allemande Nicola Pohl. Pour autant, l’Irlandais n’a rien perdu de sa fougue et de sa volonté d’en découdre. Dimanche 10 juillet, en Espagne, le pilote de trente ans s’est emparé sans trembler du Grand Prix 3* de Sariego. Particulièrement disputée, cette épreuve qui réunissait quarante-deux couples a vu les meilleurs se hisser au sommet du classement final.

Associé à Consulent de Prelet Z, déjà double sans-faute dans la Coupe des nations de Lisbonne en mai, Richard Howley a imposé son tempo. Son barrage, achevé en 36”77 est resté indétrôné. Même le local Eduardo Alvarez Aznar n’est pas parvenu à faire mieux, avec son pourtant si expérimenté Rokfeller de Pleville*Bois Margot. Âgé de dix-sept ans, le Selle Français, né en Suisse chez Valérie Allix, est de retour en forme olympique, après un an d’absence. Pour preuve, celui qui a disputé deux épreuves de dressage au début de sa carrière avait remporté haut la main du CSIO 3* de Madrid. Cette fois, son chronomètre de 37”74 n’a pas été suffisant pour l’emporter. Troisième, Julien Anquetin complète le tiercé gagnant avec son bon Blood Diamond du Pont, auteur d’un double clear round en 38”07. 

Egalement au départ de ce Grand Prix, le très en vue Bilal Zaryouh a pris la huitième place de l’épreuve, après avoir concédé une faute au barrage sur le vainqueur en Grand Prix 5* Usual Suspect d’Auge. Avec une faute chacun, Nicolas Deseuzes, aux rênes de Stella de Preuilly, ainsi que Guy Jonqueres D'Oriola, sur Aristo du Loir, n’ont pu prétendre à la finale au chronomètre et restent aux portes du classement.

Les résultats complets ici.