Vleut s’est éteint à vingt ans

Le Groupe France Élevage (GFE) a annoncé aujourd’hui la mort des suites de coliques de l’étalon Vleut, qui était âgé de vingt ans. Le fils de Quick Star et petit-fils de Cantus, enregistré au stud-book KWPN, avait fait ses débuts sur la scène internationale à l’âge de six ans sous la selle de Maikel van der Vleuten. Dès ses huit ans, le petit mâle s’est montré très performant sur 1,45m en se classant cette année-là dans le Top cinq de plusieurs épreuves de ce niveau. 

Pour autant, c’est avec l’Australienne Edwina Tops-Alexander que Vleut a véritablement atteint son meilleur niveau. Rebaptisé Guccio durant son passage chez la cavalière, l’étalon s’était notamment imposé à l’automne 2011 dans les Equita Masters du CSI 5*-W de Lyon, quelques semaines seulement après avoir rejoint sa nouvelle partenaire et alors même qu’il s’agissait de la troisième épreuve internationale à 1,60m de sa carrière. Durant les trois ans et demi qu’a duré le partenariat entre l’épouse de Jan Tops et le fils de Quick Star, tous deux ont accumulé une vingtaine de classements dans le Top dix d’épreuves internationales entre 1,50m et 1,60m. Parmi leurs plus beaux faits d’armes comptent notamment des troisièmes places dans l’étape du Global Champions Tour de Monaco, en 2013, ainsi que le Grand Prix CSI 4* à 1,60m de La Corogne et celui du CSI 5*-W de Donetsk en 2012. Edwina Tops-Alexanders a d’ailleurs réagi à la publication du GFE sur les réseaux sociaux en décrivant la nouvelle comme “tellement, tellement triste.” “C’était un cheval si spécial avec un super mental et un coeur incroyable, a-t-elle ajouté. Il sera profondément regretté.”

En 2015, Vleut avait rejoint le Saoudien Abdullah Alsharbatly, avec lequel il n’a finalement participé qu’à peu d’épreuves, dont deux Grands Prix CSI 5* seulement. Après trois derniers parcours en décembre de cette même année sous la selle de Simone Coata, il avait été acquis en 2016 par le GFE et se consacrait donc depuis à la reproduction. Parmi ses descendants, l’on peut citer Edinburgh, né d’une mère par Darco, cinquième du Grand Prix à 1,50m des Sires of the World à Lanaken à neuf ans en 2018 et quatrième de l’épreuve majeure du CSI 3* du Touquet en mai de cette année. Vice-championne de France des pouliches Selle Français de trois ans l’an passé, Ithyl Mir est également une fille de Vleut. 

“Beau et d’une gentillesse rare, il a marqué les esprits de ceux qui s’en sont occupés, du Haras de Coquerie, Saint Lô, Corbon, Keros, jusqu’à la plage de Frehel en Bretagne, a écrit le GFE. À seulement vingt ans, Vleut s’est éteint trop vite et nous pensons à ceux qui ont vécu à ses côtés jusqu’en Italie où il était stationné depuis un an.”