Niels Bruynseels et Gancia de Muze donnent une leçon à leur rivaux à Grimaud

Niels Bruynseels et Gancia de Muze ont remporté ce soir l’épreuve majeure de la deuxième journée du nouveau CSI 5* disputé à Grimaud, dans le cadre de l’Hubside Jumping. Le Belge et son exceptionnelle jument, déjà victorieux ici d’un Grand Prix CSI 4* en juillet, ont tué le suspense dès le début du barrage, devançant l’Italien Alberto Zorzi et Pénélope Leprevost, respectivement associés à Ulane de Coquerie et Vancouver de Lanlore.



Le 12 juillet, Niels Bruynseels et Gancia de Muze avaient remporté le dernier Grand Prix CSI 4* de la première session de l’Hubside Jumping, ici à Grimaud. La semaine passée, pour la reprise de la compétition à l’écurie du Golfe de Saint-Tropez, le couple avait concédé quatre points dans le Grand Prix. Ce soir, il n’y a pas eu la moindre faute à déplorer pour le Belge et sa jument fétiche de quatorze ans, fille de Malito de Rêve et d’une mère par Nimmerdor. Pour s’imposer ce soir, les vainqueurs de la finale mondiale des Coupes des nations Longines, en 2018, ainsi que des Grands Prix CSI 5* de Bois-le-Duc, Cannes, Bruxelles et Knokke ont produit un magnifique barrage, digne de leurs plus beaux succès. Partis les premiers, ils ont repoussé leurs meilleurs rivaux, l’Italien Alberto Zorzi, Pénélope Leprevost et le Suisse Steve Guerdat, associés à Ulane de Coquerie, Vancouver de Lanlore et Albführen’s Maddox, à plus ou moins deux secondes. Impressionnant à ce niveau de compétition. Ces trois couples ont pourtant montré de très belles choses en piste. Également qualifiés pour le barrage, le Britannique Scott Brash et l’Américaine Jessica Springsteen ont concédé respectivement quatre et huit points avec Hello Shelby et RMF Zecilie.

“Gancia a beaucoup d’expérience. C’était la première épreuve qu’elle sautait ici cette semaine et je pense que ce sera la seule! Je dois vraiment penser à elle avant tout. Elle n’a pas besoin d’accumuler les épreuves, elle sait ce qu’elle a à faire. Elle l’a déjà montré ici les semaines passées et encore aujourd’hui malgré ce parcours un peu délicat. Elle a été géniale au barrage. Je pense revenir ici encore pour les trois prochaines semaines de compétition. Il n’y a pas de mots pour qualifier ce que les gens font ici pour le sport en cette période très spéciale. C’est incroyable et je tiens à dire un grand merci à toutes les personnes impliquées dans l’organisation”, a déclaré le très sympathique cavalier belge.



Demain, ne manquez pas le Grand Prix, commenté en direct sur GRANDPRIX tv par Pascal Boutreau et Hervé Godignon

Côté français, au tour initial, on a compté quatre points pour Kevin Staut sur Tolède de Mescam*Harcour, Edward Levy sur Uno de Cerisy, Julien Épaillard sur Queeletta et Titouan Schumacher sur Atome, cinq pour Marc Dilasser et Vital Chance*de La Roque, huit pour Simon Delestre avec Hermès Ryan des Hayettes, douze pour Olivier Robert sur Vangog du Mas Garnier ainsi que Mathieu Billot sur Bad Boy du Bobois, et seize pour Marie Demonte associée à Las Vegas van de Padenborre. Pour sa part, Roger-Yves Bost a abandonné avec Castle Forbes Vladimir.

Plus tôt dans la journée, Daniel Deusser a fait retentir l’hymne allemand au terme de la Vitesse à 1,50m, qu’il a gagnée avec Jasmien van den Bisschop. Le cavalier des écuries Stephex a précédé de trois et quatre dixièmes de seconde le Belge Grégory Wathelet, deuxième avec Indago, et Olivier Robert, troisième avec Eros. Pour la France, mentionnons la quatrième place de Mathieu Billot et Lagavulin 2, la sixième place de Roger Yves Bost et Castle Forbes Talitha, déjà classés hier, ainsi que les dix et douzième rangs de Pénélope Leprevost et Kevin Staut, juchés sur Varennes du Breuil et For Joy van’t Zorgvliet*HDC.

Enfin, en nocturne, Robin Muhr, né non loin d’ici dans les Bouches-du-Rhône, a fait retentir son hymne israélien d’adoption après avoir remporté l’épreuve des Six Barres avec Badaboume Cocagne, une jument de neuf ans qui a été la seule à franchir le dernier obstacle du troisième barrage, hissée à 1,90m. Mathieu Billot, Nicolas Bost et Emanuele Gaudiano, qui ont échoué à cette hauteur avec Makalele van’t Meulenhof, Tesway de La Batia et Nikolaj de Music, se sont partagé la deuxième place. À suivre demain, pour le CSI 5*, une Spéciale en Deux Phases à 1,40m à 11h30, une Vitesse à 1,50m jugée au barème C à 17h, puis le Grand Prix à 1,60m, prévu à 20h45 ou 21h. Attention toutefois, ces horaires pourraient être modifiés en fonction de l’orage, toujours imprévisible, qui pourrait frapper dans l’après-midi ou la soirée. Quoi qu’il en soit, l’épreuve reine sera commentée en direct par Pascal Boutreau et Hervé Godignon sur GRANDPRIX.tv, qui retransmet toutes les épreuves de l’Hubside Jumping.

Les résultats de l’épreuve à barrage à 1,55m
Les résultats de la Vitesse à 1,50m
Les résultats de l’épreuve des Six Barres