L’insolente réussite de Steffen Peters et Suppenkasper dans le Grand Prix de Wellington

Le CDI 5* a débuté à Wellington le 25 février au village équestre du Palm Beach International Equestrian Centre (PBIEC). En Floride, l'Américain Steffen Peters s’est imposé dans le Grand Prix qualificatif pour la Reprise Libre en Musique aux rênes de Suppenkasper. Le couple totalise 100% de victoires depuis janvier 2020 et semble donc continuer sur sa belle lancée… De son côté, Sabine Schut-Kery a remporté à domicile le Grand Prix qualificatif pour le Grand Prix Spécial avec Sanceo. Une compétition importante pour les dresseurs américains, qui ont les yeux rivés sur les Jeux olympiques de Tokyo et veulent à tout prix intégrer la liste courte en vue de l’échéance, dont le coup d’envoi est prévu dans moins de cent-cinquante jours. 



Deuxième place pour Katherine Bateson Chandler et Alcazar.

© Susan J Stickle

Jeudi 25 février, l’Étasunien Steffen Peters et son hongre KWPN de douze ans Suppenkasper ont débuté une nouvelle semaine de compétition en Floride sur une bonne note, en remportant le Grand Prix qualificatif pour la Reprise Libre en Musique (RLM) de ce CDI 5* de Wellington, présenté par CaptiveOne Advisors. Le couple totalise un score de 77,109%. “C'est le bon temps pour lui, où je peux le monter un peu et il s'assoit un peu plus. Ce temps chaud est ce que nous allons affronter à Tokyo, peut-être même un peu plus chaud que celui-ci, et Mopsie (le surnom de Suppenkasper, ndlr) semble être prêt pour cela. Il a été très régulièrement noté à 76 ou 77%, et c’est super excitant que je puisse lui en demander un peu plus. Aujourd'hui, il a déroulé une reprise très propre avec une bonne détente lors du travail au pas, donc je suis extrêmement heureux”, a commenté le lauréat.

Le couple est invaincu depuis janvier 2020, et célèbre là sa dix-huitième victoire consécutive ! Le dresseur s’élancera ce soir dans la RLM avec des ambitions. “Nous avons vraiment hâte d'y être. La RLM est un de mes test favoris, même si parfois ce n’est pas celui de Mopsie, mais l’atmosphère nocturne est toujours quelque chose auquel il doit s’habituer.”

La paire concourra encore la semaine prochaine en Floride. Ensuite, les plans du cavalier sont provisoires et évolueront en fonction de la pandémie de Covid-19. “J'ai toujours pensé que notre fédération prenait de très bonnes décisions pour nous. L’Europe étant toujours bloquée pour le moment, cela n’a pas vraiment de sens d’y aller. J'attendrai simplement les commentaires de la Fédération [équestre] américaine, et je sais qu'ils prendront la bonne décision. J'ai hâte de participer au Palm Beach Derby ici la semaine prochaine, et Mopsie aura une belle pause en mars.”

La deuxième place de ce Grand Prix a été décernée à sa compatriote Katherine Bateson Chandler et Alcazar, un hongre KWPN de seize par Contango. Le couple a quitté le carré avec la moyenne de 69,913%. “J'étais vraiment content de mon cheval aujourd'hui”, s’est exprimée l’amazone. “Il est parfois un peu tendu et je préfère qu’il soit un peu plus détendu, mais j’ai besoin d’une partie de cette tension positive, donc il y a toujours une fine limite entre les deux. J'étais contente de la façon dont cela a fonctionné.” Elle a noté la franchise du hongre cette saison, qui devient de plus en plus à l'aise en compétition avec l’âge. “Cette saison, il a été plus franc qu’il ne l’a jamais été dans toute sa carrière. Lorsque cela se produit, vous réalisez vraiment qu'il faut des années pour que ces chevaux atteignent ce niveau. J’ai encore eu une erreur dans les changements de pied au temps, ce qui était vraiment frustrant, mais dans l’ensemble, sa maniabilité générale était bonne. Je suis super contente de son attitude. Ce n’est pas si facile avec ce temps, car il fait chaud et c’est un grand cheval noir. En attendant, c'est une compétition fantastique et nous avons la chance d’y participer.”

Podium 100% américain avec la troisième place de Guenter Seidel, en selle sur sa jument de douze ans Equirelle. Le duo a récolté de la part des juges la note de 69,304%. Le dresseur a déclaré: “Aujourd'hui, nous avons fait beaucoup d'erreurs, mais c'était plus mes erreurs que les siennes. Il s’agit de son quatrième concours consécutif et cela s’améliore, espérons que nous allons faire progresser notre score.” Tous deux n’ont encore jamais déroulé de RLM sous les feux des projecteurs, mais le cavalier a expliqué qu’à ce stade de la carrière de sa jeune jument, les compétitions sont importantes quelle que soit l’atmosphère. “Elle ne s'est pas encore montrée sous les lumières, alors nous verrons. Elle a déjà beaucoup de sang, donc je ne sais pas si cela sera un plus pour moi! C’est l’atmosphère du concours lui-même, donc je pense que vous devez le faire et continuer”, a-t-il conclu.

 




Victoire de Sabine Schut-Kery et Sanceo dans le Grand Prix qualificatif pour le Grand Prix Spécial

Adrienne Lyle et Harmony's Duval ont terminé au deuxième rang.

© Susan J Stickle

Dans le Grand Prix qualificatif pour le Grand Prix Spécial, présenté par Palm Beach Equine Clinic, l’Étasunienne Sabine Schut-Kery et Sanceo ont remporté les honneurs grâce à une moyenne de 74,522%. L’Hanovrien de quinze ans est revenu en compétition après une pause estivale en novembre 2020, gagnant avec des scores de plus de 74% dans les CDI de Californie, avant d'arriver en Floride en janvier. Ces épreuves, ainsi qu'une compétition nationale la semaine dernière, ont aidé à préparer le duo pour sa sortie la plus importante en un an. “Sanceo était vraiment génial”, a noté la lauréate. “Toutes les erreurs commises aujourd'hui étaient des erreurs de ma part, et je pense que je l'ai perdu dans le zigzag. Cependant, il s'est senti très bien dans la première partie du test et a ensuite très bien récupéré [de ces erreurs de pilotage]. Je n'ai rien à redire, et j'ai le sentiment que nous arrivons au point où nous pouvons voir où nous pouvons prendre davantage de risques et où nous devons affiner les choses.”

Le couple concourra samedi dans le Grand Prix Spécial. L’Américaine s'est exclamée: “Avoir ce CDI 5* est incroyable. Quand je regarde autour de moi, beaucoup d'endroits sont fermés partout dans le monde. Nous sommes si chanceux. Je pense que tout le monde convient que nous suivrions n'importe quel protocole, juste pour pouvoir continuer. Pour ma part, j’ai un cheval de quinze ans. Ce n’est pas comme s'il avait huit ou dix ans, et un an n’a pas d’importance. Pour moi, c’est très spécial d’être ici et d’être invitée à ce concours. Merci à tous ceux qui mettent cela en place.” L’amazone de cinquante-deux ans est actuellement deuxième sur la liste de sélection américaine de dressage derrière Steffen Peters et espère y rester tout au long du printemps et de l'été, à moins de cent-cinquante jours du début des Jeux olympiques de Tokyo. “Je prévois de faire une autre compétition en mars, même si je n’ai pas encore décidé laquelle. Après cela, nous espérons rentrer à la maison pour une petite pause et faire partie de la liste courte [mise à jour]. Ce serait formidable d'aller en Europe, mais évidemment personne ne sait si cela sera possible pour le moment.”

La deuxième place est revenue à une autre paire de la short list américaine actuelle, Adrienne Lyle et Harmony's Duval, un hongre KWPN de treize ans. Tous deux ont obtenu 72,587%. “Nous avons été très honorés d'avoir reçu une invitation pour ce CDI 5* et tenons à remercier tous les sponsors pour avoir organisé ce concours incroyable”, a commencé la dresseuse. “J'ai choisi le Grand Prix Spécial avec Duval parce que c'est notre objectif principal avec lui en ce moment. Mon objectif est d'essayer de me qualifier pour la short list, donc nous nous concentrons sur cette reprise. Il se sentait vraiment bien lors de l’échauffement et je suis vraiment contente du travail que nous faisons. Nous nous sommes un peu perdus pour la première moitié du test, mais cela peut arriver et je ne peux pas me plaindre. Le travail se déroule bien et il se sent bien chez lui. Nous allons modifier un peu l'échauffement pour le Spécial pour voir si nous pouvons garder ses nerfs sous contrôle, et nous verrons comment cela se passe.”

La troisième place a été décernée aux expérimentés Charlotte Jorst et Kastel’s Nintendo, un étalon fils de Negro désormais âgé de dix-huit ans, avec 72,326%, qui font également partie de la liste courte. “Nintendo était tout simplement incroyable comme d'habitude”, a confié l’Américaine. “Il sort tous les jours, et il doit être le cheval le plus franc de l'univers. Il fait toujours de son mieux, et il l'a encore prouvé aujourd'hui. Je suis très reconnaissante d’avoir un cheval à monter dans CDI 5*. Cela a toujours été un rêve énorme, et maintenant il se concrétise. J'ai eu un peu les larmes aux yeux dans les écuries parce que c'est tellement émouvant pour moi de pouvoir continuer à le monter. J'ai appris à dérouler le Grand Prix avec ce cheval, et maintenant il me permet de toujours continuer à le faire. J'essaie également de figurer sur la liste restreinte. C’est mon rêve et mon objectif, donc s’il me permet d’y arriver, ce serait incroyable.”

.
Sabine Schut-Kery et Sanceo. Crédit Susan J Stickle.