Bertram Allen règne en maître à Wellington et s’adjuge le Grand Prix CSI 5* avec Pacino Amiro

Bertram Allen est de retour au sommet! Avec Pacino Amiro, l’Irlandais a remporté hier le Grand Prix du CSI 5* de Wellington. Pour son second Grand Prix de ce niveau, le couple a réalisé le plus rapide des trois doubles sans-faute, devançant leur compatriote Daniel Coyle aux rênes de Legacy et le Canadien Mario Deslauriers associé à Bardolina 2. Le jeune homme de vingt-cinq ans n’avait plus empoché une telle victoire depuis le CSI 5* de Saint-Gall en 2017, où il avait gagné le Grand Prix Longines avec Hector Van d’Abdijhoeve. 



Pour leur deuxième tentative à ce niveau, Bertram Allen et Pacino Amiro s'imposent dans le Grand Prix CSI 5* de Wellington.

© Sportfot

Samedi 27 février à Wellington s’est joué en nocturne le Grand Prix CSI 5* présenté par Lugano Diamonds et doté à 401 000 dollars, point culminant de la septième semaine de compétition au Winter Equestrian Festival (WEF). Brillant, Bertram Allen a engrangé une belle victoire sur la piste de Floride avec Pacino Amiro, un cheval de sport irlandais âgé de neuf ans.

Le parcours initial proposé par les chefs de piste Anthony D'Ambrosio et Andy Christiansen, comprenant une rivière, un triple et deux doubles combinaisons, s’est avéré délicat et seul cinq couples sur les quarante au départ ont su trouver la clé d’un premier tour parfait. Avec Eddie Blue, son complice qui lui a permis de prendre la deuxième place de la finale de la Coupe du monde Longines de Paris puis l’or par équipes aux Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018, l’Étasunien Devin Ryan a réalisé un parcours sans faute sur les barres mais s’est vu pénalisé d’un point de temps dépassé. Également en lice dans ce Grand Prix, les champions d’Europe Martin Fuchs et Clooney 51 n’ont pu éviter une faute. L’actuel numéro deux mondial au classement Longines des cavaliers et son expérimenté fils de Cornet Obolensky se sont classés au neuvième rang.

Premiers à revenir en piste pour le barrage, l’Irlandais Lorcan Gallagher et son étalon VDL Cartello ont mis une barre à terre. Avec un chronomètre de 38’’47, le duo a pris la cinquième place de l’épreuve.

À leur suite, Bertram Allen et son fils de Pacino ont filé à toute vitesse pour franchir la ligne d’arrivée en 35’’32. Un temps qui n’a pu être battu par aucun des trois concurrents restants.

“Il n'y avait pas de véritable temps de référence avant mon départ parce que Lorcan avait fait une faute”, a déclaré l’Irlandais. “Il n'y avait que trois couples qui venaient après moi, mais ils étaient évidemment trois très, très bons cavaliers sur des chevaux rapides. Je sais que ma monture est rapide, et avec seulement cinq au barrage, dans le pire des cas, j'étais cinquième. J’ai tenté ma chance, et heureusement, c'est passé.”



Doublé irlandais

Doublé irlandais grâce à Daniel Coyle et Legacy.

© Sportfot

Avec Bardolina 2, une jument Holsteiner de douze ans par Clarimo, Mario Deslauriers a réalisé un second parcours vierge de pénalité en 37’’62, synonyme de troisième place. “Quand j’ai vu Bertram partir, j’étais le suivant en piste et je me suis dit: « Cela va être difficile pour moi à aller chercher »”, a confié le Canadien. “Ma jument a une grande foulée, mais elle n'est pas la plus rapide, et elle peut parfois être un peu capricieuse à monter, alors j'ai décidé d’aller aussi vite que possible. J’ai essayé de laisser toutes les barres sur leurs taquets et de voir où je finirais, mais je suis très heureux. Elle a très bien sauté ce soir.”

Dans un barrage qui comportait trois chances irlandaises, c’est Daniel Coyle et Legacy, une jument Zangersheide de onze ans, qui se sont le plus approchés du temps imposé par Bertram Allen. Tous deux ont conclu ce parcours raccourci sans pénalité en 37’’11 secondes, pour terminer à la deuxième place. “Tout ce que Bertram réalise au barrage est généralement difficile à suivre ou à rattraper”, a pointé le jeune homme, déjà quatrième la semaine passée du Grand Prix CSI 3* avec cette même fille de Chippendale Z. “Je savais avant même de participer que cela allait être un défi, alors je me suis contenté de suivre mon propre plan. C’est le premier parcours de Legacy sous les projecteurs cette année, et j’attends toujours énormément d’elle.”

Visant sa troisième victoire de la semaine dans ce CSI 5*, après celles acquises avec Scuderia 1918 Tobago Z jeudi et Kiana van het Herdershof vendredi, Daniel Deusser était le dernier concurrent à s’élancer au barrage. Aux rênes de compétitive Killer Queen VDM, lauréate d’un Grand Prix CSI 4* lors de la quatrième semaine de compétition du WEF, l’Allemand a tout donné mais une barre a anéanti tous ses espoirs. Avec un chronomètre de 35’’62, le duo a été rétrogradé à la quatrième place.

Le Canadien Mario Deslauriers est troisième, associé à Bardolina 2.

© Sportfot



Retour au sommet pour Bertram Allen

Bertram Allen et Pacino Amiro s’étaient déjà imposés en Floride à l’occasion de la deuxième semaine du WEF 2, lors de l'Adequan® WEF Challenge Cup. Le duo ne participait qu'à son deuxième Grand Prix de ce niveau. Pour leur première tentative le 13 février dernier, tous deux avaient déjà été en lice au barrage, terminant sixièmes avec quatre points.

“Lors du dernier Grand Prix, je suppose que j’étais un peu dans l'inconnu avec lui”, a admis le cavalier. “Il n'avait jamais sauté Grand Prix CSI 5* et encore moins en nocturne, et il l'avait très bien géré. Ce soir, j'étais un peu plus confiant et je savais qu'il pouvait le faire, alors j'espérais juste qu'il allait être en forme. Il était encore mieux aujourd’hui.”

L’Irlandais forme Pacino Amiro depuis ses sept ans, et le couple a débuté à l’international lors des épreuves dédiées aux Jeunes Chevaux. “C'est un personnage un peu spécial, et je le connais très, très bien. Depuis la première semaine, il va de mieux en mieux, et c'est un cheval adorable qui veut tout le temps faire de son mieux et apprendre”, décrit-il au sujet du hongre.

En grande forme en Floride puisque vainqueur le week-end passé d’un Grand Prix CSI 3* avec sa nouvelle monture Castlefield Vegas, Bertram Allen renoue également avec les plus belles victoires, puisque la dernière épreuve de ce niveau qu’il a remporté était en 2015, à Dinard, alors en selle sur sa complice des Jeux équestres mondiaux de Normandie, Molly Malone V. Très en vue à cette période, il avait empoché plusieurs Grands Prix CSI 5* en quelques mois : lors des CSIO de Dublin et de Lummen puis l’étape de la Coupe du monde Longines de Vérone en 2014, celui du CSI 5* de Dinard en août 2015 avec Molly Malone V, ainsi que l’étape du Longines Global Champions Tour de Paris en 2015 avec l’excellent Romanov. L’Irlandais était un peu plus discret ces dernières années au sommet, tout en continuant de gagner de nombreuses épreuves de vitesse. Il y a fort à parier qu’avec ses récentes victoires, le jeune homme a toute l’ambition pour rester sur le devant de la scène, surtout qu’il semble disposer à nouveau de montures de tout premier plan.

Les résultats ici

Revivez en vidéo le barrage gagnant de Bertram Allen et Pacino Amiro