Jessica Springsteen, boss de Grimaud, chipe la victoire à Olivier Perreau et Mégane Moissonnier

Les cavalières de l'Oncle Sam étaient attendues dans le Var, et elles n’ont pas déçu ! Dans le Grand Prix du CSI 4* de l’HUBSIDE Jumping de Grimaud-Golfe de Saint-Tropez, l’Américaine Jessica Springsteen n’a pas volé sa victoire, face aux deux Rhônalpins, Olivier Perreau et Mégane Moissonnier, en selle sur leurs excellents GL Events Venizia d’Aiguilly et Cordial.



article-block1

Olivier Perreau et Venizia d'Aiguilly, deuxième aujourd'hui.

© Filippo Gabutti / Hubside Jumping

Je suis tellement heureuse! Tinkerbelll a superbement sauté, de façon très régulière et constante. Elle mérite cette victoire dans ce Grand Prix CSI 4*. Vraiment, je suis ravie de la façon dont les choses se sont passées aujourd’hui!”, s’est réjouie l’Américaine Jessica Springsteen, lauréate du Grand Prix CSI 4* de Grimaud à l’Hubside Jumping, dimanche 13 juin. “Le premier tour n’était pas si simple, mais ma jument est très généreuse et a tout donné. Dans le barrage, je partais en troisième position sur sept: il a donc fallu que je prenne tous les risques. Mais elle est naturellement très rapide et très volontaire.

Impeccable au barrage, la fille du “Boss” a pu compter sur la vélocité de sa petite balle, RFM Tinkerbell. Très à son aise sur la Côte d’Azur, où elle avait déjà décroché le Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Saint Tropez en 2019, l’amazone a tout bonnement été imbattable. Parti en fin de barrage, Olivier Perreau a bien essayé de prendre l’avantage, en vain. Pourtant, le Français a signé une nouvelle belle performance avec sa fidèle GL Event Venizia d’Aiguilly, née et élevée dans ses écuries. La jeune Mégane Moissonnier, vingt-quatre ans, a, elle aussi, délivré une performance de qualité, terminant troisième après un rapide barrage du démonstratif Cordial.



Un premier tour sélectif

article-block3

Mégane Moissonier et le somptueux Cordial.

© Filippo Gabutti / Hubside Jumping

Mais avant d’en débattre au barrage, les pilotes ont dû se démener pour résoudre les équations posées par Javier Trenor Paz Marcos Nuñez. Les premiers sans-faute ont tardé à venir dans le tour initial et seuls sept couples parviennent à percer le secret du parcours de l’Espagnol. Les stars comme le Français Julien Epaillard ou encore l’Allemand Christian Ahlmann, passé à la suite l’un de l’autre, ont, à la grande surprise du public, été victime d’une dérobade sur le vertical 10 avec Calgary Tame et Clintrexo Z, de retour à la compétition ce week-end. Benoît Cernin, lui aussi attendu, aura essuyé deux refus inattendus sur la spa numéro 7 avec Vitalhorse Seurat Galotiere. Finalement, le Suisse Edwin Smits, juché sur Farezzo sera le premier à trouver toutes les réponses au tracé du jour. Il sera alors rejoint par six autres pilotes. 

Dans la finale au chronomètre, l’Helvète se montre particulièrement bon, déroulant deux parcours parfaits. Au final, il offrira une belle cinquième place à sa monture, Farezzo. Derrière, l’une des trois chances tricolores, Jérôme Hurel, associé à Byron du Telman, frère utérin de Visconti du Telman, engagée, elle, dans l’autre temps fort du week-end au stade François-André, renverse la première barre du parcours raccourci voit toute chance de victoire d’envoler. Le couple terminera en septième position. Jessica Springsteen et Rmf Tinkerbell, plus chanceuses, placent alors la barre très haut en pulvérisant le chronomètre du Suisse : elles enlèvent quatre secondes au temps à battre ! L’Autrichien Max Kühner sur Eic Coriolis des Isles se bat, et aligne un nouveau sans faute. Trois secondes relèguent toutefois la paire au quatrième rang. Même sentence pour Beezie Madden et Garant, parfaits sur les obstacles, mais plus lents de cinq secondes et sixièmes. La menace allait donc éventuellement arriver de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Avant-dernier à s’élancer, le Ligérien Olivier Perreau sur GL Events Venizia d’Aiguilly manque la victoire de vingt-quatre secondes ; Mégane Moissonnier, sur Cordial, la voit également s’échapper pour un peu plus de deux secondes. Ils terminent malgré tout deuxième et troisième de ce premier Grand Prix 4* de la session estivale de l’HUBSIDE Jumping. Piégé par le temps, Philippe Rozier, huitième, pourra se satisfaire du comportement parfait de son étalon Le Coultre de Muze, une nouvelle fois classé dans un Grand Prix. À noter également le rapide parcours de Michel Robert, simplement battu sur la sortie du difficile double numéro 12, qui lui donne la onzième place finale.

article-block4

Jessica Springsteen lancée à toute allure vers la victoire.

© Filippo Gabutti / Hubside Jumping



La semaine prochaine, le concours retrouve sa cinquième étoile et proposera, dès jeudi 17 juin, un CSI 5*, un CSI 2* et un CSI 1*. Le plateau de cavaliers pourrait bien être aussi fou que précédemment !

Toutes les épreuves de l’Hubside Jumping de Grimaud sont à retrouver sur GRANDPRIX.tv.

Les résultats complets ici.