Mollie Summerland tient bon dans le CCI 5*-L de Lühmühlen

Après avoir présenté leur reprise de dressage hier, les concurrents engagés dans le CCI 5*-L de Lühmühlen se sont élancés aujourd'hui sur le cross, qui a causé des problèmes à bon nombre de paires. Déjà en tête hier soir, Mollie Summerland a, elle, tenu son rang en rentrant sans aucune faute et dans le temps imparti aux rênes de Charly van ter Heiden. Meilleur Français pour l'instant, Luc Chateau a gagné quatorze rangs en signant lui aussi un maxi sur l'épreuve de fond.



Le traditionnel CCI 5*-L de Lühmühlen, organisé à une cinquantaine de kilomètres au Sud de Hambourg, a débuté hier avec le test de dressage, dans lequel Mollie Summerland a signé la meilleure performance en terminant sa reprise avec 29 points de pénalité seulement. Aujourd'hui, les vingt-quatre couples encore en lice dans la compétition - la monture de Clara Loiseau, Ultramaille, en ayant été écartée lors de la première inspection vétérinaire - se sont élancés sur le difficile cross dessiné par Michael Etherington-Smith. Seuls quinze l'ont finalement terminé, alors que certains favoris de l'épreuves ont été éliminés ou ont préféré jeté l'éponge. Ainsi, Tim Price qui pointait hier aux deuxième et troisième positions avec Ascona M et Ringwood Sky Boy, a abandonné avec ses deux montures, après une désobéissances sur la combinaison placée en numéro trente du premier cité et deux de Ringwood Sky Boy sur l'obstacle numéro treize. Son épouse, Jonelle Price, a quant à elle chuté avec Faerie Dianimo sur la dix-neuvième difficulté du parcours. Michael Jung et Maxime Livio, qui étaient quant à eux aux quatrième et cinquième rangs hier, ont chacun mis à terre un obstacle frangible, à savoir le milieu de la combinaison vingt-huit pour l'Allemand, qui avait sellé fischerWild Wave, et l'obstacle numéro vingt-trois pour le Français, qui était en compagnie de Vegas des Boursons. Les deux cavaliers sont désormais respectivement huitième et neuvième.
Finalement, seuls cinq paires ont réussi à franchir la ligne d'arrivée sans faute et dans le temps imparti par le chef de piste britannique, ce qui leur a nécessairement permis de se placer très favorablement avant le test de saut d'obstacles prévu demain. Mollie Summerland, d'abord, qui dispute là son deuxième CCI 5*-L seulement, a réussi cette performance et a donc conservé la tête du classement général aux rênes de son Hanovrien Charly van ter Heiden. "Charly est un cheval tellement exceptionnel, a réagi la cavalière à l'issue de son parcours. [...] Je ne sais pas ce que j'ai bien pu faire pour mériter un tel cheval !" À domicile, Christoph Wahler a lui aussi signé un maxi en selle sur Carjatan S, la monture avec laquelle il s'était élancé en individuel lors des championnats d'Europe disputé à Lühmühlen en 2019. "Tout a fonctionné comme je l'avais planifié", s'est exprimé l'Allemand, qui était septième après le dressage et occupe désormais la deuxième position avec 32,1 pénalités. La Britannique Emilie Chandler, qui le talonnait hier, a elle aussi réussi à renter sans-faute et dans le temps pour conserver ses 36 points, et occupe donc pour l'instant la dernière marche du podium avec Gortfadda Diamond. Luc Chateau est pour l'heure le meilleur Tricolore au classement général avec Troubadour Camphoux. Lui aussi a réalisé le maxi sur le cross, et pointe désormais à la sixième place avec 39,8 pénalités, juste derrière Cathal Daniels, dernier cavalier a être rentré sans aucune faute et dans le temps imparti en compagnie de LEB Lias Jewel. Tous deux ont 1,7 point d'avance sur le couple français.

Christoph Wahler et Carjatan S sont deuxièmes au classement provisoire

© Annette Dölger / TGL



Les Allemands aux avant-postes dans le CCI 4*-S

Sandra Auffhart et Viamant du Matz sont troisièmes du CCI 4*-S

© Annette Dölger / TGL

Dans le CCI 4*-S disputé en parallèle du CCI 5*-L de Lühmühlen, qui fait office de dernier concours de sélection pour les Allemands en vue des Jeux olympiques de Tokyo, trois athlètes déjà fortement pressentis pour y représenter leur pays ont dominé les débats. Le multimédaillé Michael Jung est en tête avec fischerChipmunk FRH avec 21,4 points de pénalité. Il devance Julia Krajewski et Amande de B'Neville, qui remportaient fin avril le CCI 4*-S de Saumur et comptabilisent pour l'heure 23,9 pénalités. Sandra Auffarth est pour l'heure troisième aux rênes du bon Viamant du Matz, avec 27,1 point.

Résultats complets CCI 5*-L
Résultats complets CCI 4*-S