À Stockholm, Scott Brash prend sa revanche et vainc Edwina Tops-Alexander

Vaincus à Madrid par Olivier Robert et Vivaldi des Meneaux, Scott Brash et Hello Jefferson ont pu prendre leur revanche hier après-midi dans l’étape du Longines Global Champions Tour de Scotkholm. L’Écossais et son bai ont devancé Edwina Tops-Alexander sur son remarquable Fellow Castlefield ainsi que Spencer Smith avec Quibelle, l’ancienne complice de Georgina Bloomberg, qui en est la propriétaire.



article-block1

Edwina Tops-Alexander et son allié de taille, Fellow Castlefield.

© Sportfot

Alors que se courent simultanément les CSIO 5* de Sopot et le CSI 5* de Grimaud à l’occasion de l’Hubside Jumping, une bonne poignée des meilleurs cavaliers au monde a fait le voyage jusqu’en Suède pour courir le CSI 5* de Stockholm, support d’une étape du Longines Global Champions Tour et de sa League. Dans la GCL d’ailleurs, les Valkenswaard United ont remporté la compétition hier au terme des deux manches, dont la seconde a été courue dans l’après-midi. L’équipe était représentée par Peder Fredricson, qui a compté sur H&M All In le vendredi puis Catch Me Not S, ainsi qu’Edwina Tops-Alexander juchée sur son très prometteur Fellow Castlefield. Ce même bai de onze ans par Je t’aime Flamenco que l’Australienne monte depuis le mois de mai lui a également permis de s’adjuger la deuxième place du Grand Prix du LGCT. Dans un barrage à quatre, l’épouse du créateur du double circuit Jan Tops a en effet dû s’avouer vaincue par Scott Brash. Déjà vainqueur de l’épreuve majeure la veille, l’Écossais a enfoncé le clou avec son atypique Hello Jefferson, né Jerenmias van het Hulstenhof, et dont GRANDPRIX avait dressé le portrait en octobre. Au sein du stade ayant accueilli les Jeux olympiques de 1912, l’Écossais a ainsi marqué l’histoire du LGCT en s’adjugeant une treizième victoire sur le circuit. Par la même occasion, il s’est qualifié pour le Super Grand Prix, qui verra s’affronter en novembre à Prague les quinze vainqueurs d’étapes. Jusqu’alors, le Belge Niels Bruynseels, le Français Olivier Robert, le Suédois Peder Fredricson et le Britannique Ben Maher figuraient sur cette liste. Douzième aujourd’hui avec son vice-champion olympique et champion d’Europe H&M All In, auteur d’un parcours à huit points, Peder Fredricson affiche une régularité impressionnante sur le circuit. En cinq étapes courues, il a aujourd’hui signé sa plus mauvaise performance en engrangeant vingt-cinq points au classement général, qu’il domine largement notamment grâce à sa victoire à Ramatuelle sur Catch Me Not S. 

“Je suis ravi de cette victoire, Jefferson a été incroyable aujourd'hui”, s’est réjoui Scott Brash en fin de course. “Il a tellement de qualité et je sens enfin notre couple se former. Je pense qu'il n'y a aucun Grand Prix que ce cheval ne puisse gagner. Nous avons raté de peu la victoire à Madrid et je pensais que ce serait encore une année de malchance, mais c'est formidable d’être qualifié pour le passionnant Super Grand Prix ”, a-t-il complété. 

Pour les États-Unis, Spencer Smith a complété le trio de tête. Bien que plus rapide que le lauréat de l’épreuve, il a dû s’incliner avec Quibelle pour une faute au barrage. Absent de l’Hubside Jumping organisé par le propriétaire de ses chevaux Sadri Fegaier, Carlos Enrique Lopez Lizarazo rentrera de Suède avec une quatrième place sur le survolté G&C Arrayan. Au barrage, le fils de Baloubet du Rouet de seize ans a commis deux fautes. 

Avec quatre points, les Irlandais Michael Pender et Michael G Duffy ont pris les cinq et septième places avec HHS Burnchurch et Lapuccino. À noter que tous les cavaliers irlandais ont porté des brassards jaunes pendant le Grand Prix, afin d’honorer la mémoire de leur compatriote de quinze ans, Tiggy Hancock, décédée cette semaine après une chute de son poney. Un hommage touchant à cette étoile montante de l’Ile verte.  

Pour le Longines Global Champions Tour et sa League, la course se poursuivra la semaine prochaine à l’occasion du Longines Paris Eiffel Jumping. 

Les résultats ici

Le classement général ici