L’Allemagne se taille la part du lion aux Européens de Segersjö, Julie Simonet redonne le sourire aux Bleus

En concours complet plus que dans n’importe quelle autre discipline équestre, rien n’est joué jusqu’au passage du dernier couple. Aux championnats d’Europe Jeunes de Stegersjö, en Suède, les Jeunes Cavaliers en ont fait les frais. La France, réduite à néant après l’élimination à la visite vétérinaire d’Anouk Canteloup et l’abandon de Zazie Gardeau, a perdu les deux breloques d’argent qui lui tendaient les bras. Julie Simonet, encore en course avec Sursumcord'Or est restée mobilisée jusqu’au bout, accrochant une magnifique médaille de bronze. Malgré quelques chamboulements, les Allemands ont gardé leur rang, se parant de deux médailles d’or.



Quelle journée pour les Bleuets ! Solide deuxième à l’issue d’un éprouvant et exigeant test de fond, le quatuor tricolore, réduit à trio après l’élimination de Chiara Autin et Urban Blue Legend la veille, pouvait espérer décrocher deux médailles, dimanche 28 août. S’il restait bien sûr une épreuve, celle de saut d’obstacles, la seconde visite vétérinaire a chamboulé tous les rêves français.

Au petit matin, alors que rien ne laissait présager tel scénario, Daniel del Impermeable, monture d’Anouk Canteloup, était jugé inapte à participer à l’ultime test de saut d’obstacles. Un vrai coup dur, alors que le duo avait signé un cross magnifique la veille. Juste avant, Zazie Gardeau ne présentait pas sa Udine Jolimon Bearn, qui avait déroulé l’un des cinq seuls “maxi” sur le cross. L’équipe de France n’avait donc plus qu’une équipière, Julie Simonet.

Si la perspective d’une médaille collective était bien évidemment vaine - chaque abandon ou élimination coûtant mille points à son équipe -, la jeune Tricolore ne s’est pas laissée abattre. Sur son fidèle Sursumcord'Or quadruple médaillé par équipes lors des dernières échéances continentales, l’amazone a affronté un délicat parcours d’obstacles. Après un saut peu académique sur le vertical numéro 5, situé le long de la lice de la carrière en herbe, le couple est sorti de piste avec seulement quatre points, portant leur total à 35.2. Mais les Allemands caracolaient encore en tête.



Bouleversements en série

article-block3

Anna Lena Schaaf a vu l'or lui échapper au profit de sa coéquipière Greta Busacker.

© Scoopdyga

En suivant, Greta Busacker se présentait en piste. Juchée sur Scrabble OLD, la jeune germanique n’engageait pas son parcours de la meilleure manière. Dès le numéro deux, un massif oxer de palanques jaunes, son cheval ne paraissait pas très serein. Finalement, avec toute l’expérience nécessaire, la paire sortait sans-faute, comme seulement trois autres duos avant elle. Le score de 29.3 des deux complices demeurait alors intact, et tous deux étaient assurés d’une médaille individuelle.

Attendue, Alina Dibowski sortait alors de piste le visage fermé. Pour cause, l’amazone venait de renverser trois obstacles sur son Barbados 26. Une déception pour le binôme, deuxième du CCI 3*-S de Bad Harzburg au début du mois, et privée d’un premier titre individuel. Grandissime favorite pour la victoire, l’Allemande Anna Lena Schaaf, sacrée chez les Juniors il y a deux ans à Maarsbergen avec sa Fairytale 39, a, elle aussi, vu ses espoirs déchus. Avec deux fautes, la jeune pilote a laissé l’or aux mains de Greta Busacker, qui l’avait déjà battue à Bad Harzburg quelques semaines plus tôt. 

Ce renversement de situation a donc offert à la vaillante Julie Simonet - qui arborait un tapis brodé au nom de Thaïs Meheust, trop tôt dispraue -, une superbe médaille de bronze, couronnant un très bon début de championnat pour l’équipe de France, sacrée en Juniors à Fontainebleau, en 2018. Par équipes, l’Allemagne n’avait plus grand-chose à craindre après l’élimination des Tricolores. Avec 103,4 points, elle domine assez nettement l’Irlande, médaillée d’argent (133.1) avec Jim Tyrell, Jennifer Kuehnle, Alannah Kelly et Brian Kuehnle, en selle sur Rock Gift, Polly Blue Eyes, Cooley Bounce et Tullibards Now Or Never. Dernière nation à terminer avec tous ses cavaliers, l’Italie a arraché le bronze (216.5), grâce à Matilde Piovani, Leonardo Maria Fraticelli, Carolina Silvestri et Maria de Angelis Corvi, associés à Born West, Belamie DHI, Dutchdaleo Z et Bungowla Diamond Time. 

Encore en lice en individuelle après un cross compliqué, Joséphine Héteau achève parfaitement son championnat avec 0,8 point de temps concédé aujourd’hui sur Vif d’Or Lili. Jade Bourguet et Bimbo de Line en ont terminé avec 13,6 points de plus après leur ultime test.

Les résultats complets en individuel ici.
Les résultats complets par équipes ici.