“Le sélectionneur m’a donné ma chance et j’ai su la saisir”, Marie Pellegrin (1/2)

Tout juste de retour de Vilamoura, où elle a signé un double sans-faute dans la Coupe des nations du CSI 4* avec Boréale de Fondcombe, Marie Pellegrin a effectué une rentrée remarquée au sein de l’équipe de France. Dans cette première partie, la cavalière évoque cette performance ainsi que ses objectifs personnels. Un temps sous couleurs suisses, la sudiste n’avait qu’une hâte: retrouver la veste bleue. Désormais chose faite, elle compte bien ne pas attendre onze années de plus avant de l’enfiler à nouveau.



Vous avez signé un double sans-faute dans la Coupe des nations de Vilamoura, où la France a terminé quatrième. Quel a été votre sentiment?   Je suis descendue à Vilamoura pour deux semaines. J’ai participé au CSI 4* la semaine passée avec la Coupe des nations en ligne de mire. Je suis vraiment heureuse d’avoir retrouvé l’équipe de France. J’avais à cœur de signer un double sans-faute, c’était mon objectif. Pendant ces quinze jours, j’ai effectué pas mal de parcours un peu entre-deux. J’avais vraiment cette épreuve en tête, alors j’ai réalisé des tours de travail. Je me suis ressaisie au bon moment et cela a p...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe