Glamour Girl, digne héritière de Niké et Athéna (2/2)

À l’image de Niké, symbole de la victoire, ou d’Athéna, déesse de la stratégie militaire dans la mythologie grecque, Glamour Girl se caractérise par son goût pour la compétition et la gloire. Sous la selle d’Henrik von Eckermann, la petite jument de dix ans, lauréate dimanche du Grand Prix du CSI 4* de Stockholm, s’impose comme une étoile montante du saut d’obstacles. Issue d’un croisement entre force et sang particulièrement apprécié par Mieke Zoetelief, sa naisseuse, Gaesbekers Glamour Girl fait montre d’une personnalité singulière qui ne passe pas inaperçue en compétition. Bref, elle a déjà tout d’une grande!



Après avoir connu plusieurs cavaliers en quelques années, Glamour Girl croise la route d’Henrik von Eckermann et Janika Sprunger, chez qui elle va révéler tout son potentiel. “Ayant vu Henrik avec Mary Lou, j’ai pensé que ce genre de cheval lui correspondait bien. Glamour Girl aime que l’on aille dans son sens, alors il fallait lui trouver le bon cavalier. J’ai contacté Janika et Henrik, qui sont tous deux venus l’essayer”, raconte Robin Parski. “Le propriétaire de King Edward, qui connaissait Robin Parski, a organisé notre rencontre. À l’époque, elle nous a demandé si nous recherchions un cheval et nous avons trouvé Glamour Girl vraiment trè...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe