Daniel Deusser et Scuderia 1918 Tobago Z dominent Wellington

Hier a débuté la septième semaine du Winter Equestrian Festival (WEF), qui se déroule sur treize semaines du 5 janvier au 3 avril, au Palm Beach Equestrian Center. Ce CSI 5* a débuté avec une épreuve dotée de 75 000 dollars. Au terme des deux manches, c’est finalement Daniel Deusser et Scuderia 1918 Tobago Z qui se sont imposés sur la piste de Wellington.



Cinquante-sept couples issus de l’élite mondiale du saut d’obstacles se sont affrontés sur le parcours pensé par l’Américain Anthony d’Ambrosio avec l’espoir de se qualifier pour le barrage et, par la suite, pour le Grand Prix de samedi après-midi. Sur les dix-huit nations présentes, seules six d’entre elles, représentées par neuf couples, ont obtenu une place pour le barrage, Sergio Alvarez Moya ayant décidé de ne pas y participer.
Shane Sweetnam a rapidement imposé un temps de référence. Aux rênes d’Alejandro (Rhein, Acorado’s Ass x Continue), l’Irlandais a réalisé une deuxième manche sans-faute en 38’’25. Daniel Deusser et Scuderia 1918 Tobago Z (Zang, Otangelo x Mr Blue), troisièmes à s’élancer, ont abaissé le chronomètre, prenant ainsi la tête en 37’’42. Les cavaliers suivants ont fait de leur mieux mais, au terme des passages, l’Allemand est resté le plus rapide grâce à son étalon de quatorze ans.
“J’ai choisi ce cheval aujourd’hui car il est à nouveau en très bonne forme. Il a bénéficié de quelques mois de repos l’année dernière puis il a repris la compétition ici il y a deux semaines et nous a montré qu’il se sentait bien.”, a expliqué Daniel Deusser. Le WEF est la première compétition internationale à laquelle participe le hongre de l’écurie Stephex depuis le CHI de Genève en novembre 2021. “Après le premier tour, j’étais tellement en confiance que je suis entré en piste pour le barrage avec la ferme intention de gagner. C’est un cheval qui sait tourner court alors c’était très agréable pour moi. Le chef de piste a fait un bon travail aujourd’hui, le tour était difficile et technique et le temps imparti serré mais ça n’était pas impossible. Tobago part pour l’Europe la semaine prochaine donc ce sera surement sa dernière compétition de la saison aux États-Unis. Il semble être dans une bonne forme alors le plan est de l’engager dans le Grand Prix”, a ajouté le cavalier allemand qui pourra compter sur sa fidèle monture samedi après-midi.
Lorenzo de Luca et son hongre KWPN âgé de douze ans F One USA (Toulon X Tangelo Van de Zuuthoeve) ont manqué la première place de quelques millisecondes et ont donc terminé deuxième. Le couple a arrêté le chronomètre à 37’’55, reléguant Shane Sweetnam à la troisième place. La performance de l’Irlandais et de son hongre leur a tout de même assuré la dernière marche du podium.
Unique représentante française, la cavalière des écuries Torrey Pines Nina Mallevaey a écopé de neuf points aux rênes de Kino (Holst, Lord Z x Chambertin 3), qui lui avait permis de participer à sa première épreuve à 1,60m il y a quelques semaines. 

Les résultats ici