Martin Fuchs file en tête au Grand Palais éphémère, où Simon Delestre et Ryan commencent fort

La première journée du Saut Hermès s’est conclue avec l’hymne suisse. Avec The Sinner, Martin Fuchs a en effet été le meilleur dans le Grand Palais éphémère, nouvel écrin de l’événement jusqu’en 2024. Pour les Pays-Bas, Sanne Thijssen s’est inclinée avec presque une seconde de retard, devançant le meilleur couple tricolore, Simon Delestre avec Hermès Ryan des Hayettes, les doubles tenants du titre. 



Martin Fuchs et The Sinner en route vers la victoire.

Martin Fuchs et The Sinner en route vers la victoire.

© Sportfot

Le Saut Hermès a repris ses quartiers à Paris ! Si l’événement n’a pu se tenir en 2020 et 2021, le voici de retour dans un tout nouveau décor. Le Grand Palais étant en travaux, l’événement a en effet ouvert ses portes aujourd’hui dans la version éphémère de la structure, édifiée sur le champ de Mars, face à la tour Eiffel. Dans ce nouveau décor, Martin Fuchs s’y est senti particulièrement à l’aise puisqu’il s’est imposé dans l’épreuve majeure du jour, une épreuve au chronomètre à 1,50m. Sur la piste aux dimensions identiques que celle du Grand Palais, le Suisse a conclu son parcours en 56“94 en serrant les courbes et en prenant surtout des options risquées avec le très efficace The Sinner. Cela lui a permis de prendre le dessus sur la Néerlandaise Sanne Thijssen associée à son excellent Con Quidam RB, à l’aise dans de petites épreuves comme dans es Grands Prix. Le fils de Quinar Z a bouclé le parcours en 57“83. 

Meilleur Tricolore, Simon Delestre a présenté son formidable Hermès Ryan des Hayettes, dont la groom Audrey Morandat a parlé hier dans un entretien pour GRANDPRIX.tv. Visiblement aussi à l’aise ici que sous la nef du Grand Palais où il a remporté le Grand Prix en 2018 et 2019, le petit alezan a permis au Lorrain de franchir la ligne d’arrivée en 58“54. À nouveau pour la France, Kevin Staut s’est placé huitième avec Tolède de Mescam*Harcour (60“31), trois rangs devant Grégory Cottard et sa Bibici (60“88), ici pour peaufiner les derniers détails avant de prendre part à leur toute première finale de la Coupe du monde Longines. 

Plus tôt dans la journée, l'épreuve d'ouverture a été remportée par les redoutables Emanuele Gaudiano et Carlotta 232, bien en avance sur le Suisse Bryan Balsiger et Urbanus Z ainsi que le tricolore Roger-Yves Bost associé à Bluemuch des Baleines, qui ne cesse de progresser. À nouveau pour la France, Mathieu Billot s'est placé quatrième avec H.

La compétition se poursuit demain avec trois épreuves de niveau 5*, dont le Saut Hermès, emblématique épreuve de ce rendez-vous, qui se court par couples. La journée se conclura avec une épreuve à 1,55m en nocturne.

Les résultats ici