“Je ne sais pas si je revivrai des JO car je suis totalement opposé au nouveau format”, Marcus Ehning (2/2)

Qualifié pour sa dix-neuvième finale de la Coupe du monde Longines, qu’il disputera aux rênes de son bien nommé Stargold, Marcus Ehning pourrait devenir le premier cavalier de l’histoire à la remporter une quatrième fois, partageant aujourd’hui le record de trois victoires avec Hugo Simon, Rodrigo Pessoa, Meredith Michaels-Beerbaum et Steve Guerdat, qui sera lui aussi de la partie. À quarante-sept ans, celui que l’on surnomme admirativement le “Centaure” attache aujourd’hui davantage d’importance à la manière qu’au résultat, tout en transmettant son précieux savoir aux élèves qu’il accompagne. Dans les élégantes allées du CHI de Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, l’intimidant mais bienveillant champion allemand a évoqué cette finale, ses enjeux, l’émergence de nouveaux cavaliers parmi l’élite, et bien d’autres questions encore. (Partie 2)



“Mon envie, désormais, est surtout de former et d’amener de jeunes chevaux à haut niveau”

Il s’agira de votre dix-neuvième finale. Abordez-vous cet événement de la même manière qu’il y a vingt ans ? Non, évidemment. Je n’ai plus le même regard. De plus, le fait de l’avoir déjà remportée trois fois fait que je n’ai pas l’immense pression de vouloir la gagner par-dessus tout! (Rires) Aujourd’hui, j’ai surtout envie de vivre un bon championnat et de bien monter.Du fait de l’annulation d’un grand nombre d’étapes de la ligue d’Europe occidentale, notamment toutes celles prévues de fin décembre à fin février, beaucoup de cavaliers, jeunes et moins jeunes, vivront leur première finale à Leipzig...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe