Monaco, un prince qui a tout d'un roi

Deuxièmes de la finale de la Coupe du monde Longines de saut d’obstacles, le week-end dernier à Leipzig, en Allemagne, Harrie Smolders et Monaco s’imposent depuis quelques moins parmi les couples les plus redoutables lors des grands rendez-vous internationaux. Associé au Néerlandais depuis 2017, le hongre âgé de treize ans brille par son talent et sa régularité, fruit d’une progression étape par étape qui pourrait bientôt lui permettre de s’inscrire parmi les plus grands. Portrait.



Fils du puissant Cassini II (Holst, Capitol I x Caletto II), Monaco est né en 2009 chez Ralf Luetje, à Haseldorf, en Allemagne. Sa mère, Ulla I, une jument Holsteiner issue de Contender (Holst, Calypso II x Ramiro), compte parmi ses sept produits un propre frère de Monaco, Erroll Gobey, âgé de douze ans, qui évolue aujourd’hui jusqu’en CCI 5*-L avec le complétiste américain Bruce O. Davidson Jr. Irrigué du sang Pur (représentant 50% de son pedigree) des chefs de race Cottage Son, Rantzau, Ladykiller et Heraldik, son arrière-grand-père, l’élégant bai est le fruit d’un savant mélange entre la souplesse, la force et la sensibilité qui font les chev...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe