Sainte-Hermelle, le bingo des Lefèvre! (1/2)

Belgique, plaque tournante du commerce de chevaux de sport, mais aussi terre d’élevage d’une multitude de grands gagnants internationaux: c’est là qu’a vu le jour, dans le petit village de Gouy-Lez-Piéton, l’élevage Sainte-Hermelle. Créé par Raymond Lefèvre, et aujourd’hui géré par sa fille Adeline et son gendre Aurélien Bigault, cet affixe se rappelle à notre bon souvenir avec notamment un certain Eras Ste Hermelle. Rencontre avec des Belges discrets et passionnés. Première partie. 



Sainte-Hermelle, c’est une histoire belge de père en fille. D’un côté, Raymond, le patriarche à l’allure joviale et à la moustache légendaire; de l’autre, Adeline, grande et élégante, tant à pied qu’à cheval. Tous deux ont un point commun: leur passion pour les chevaux! Aperçus à l’occasion du Salon des étalons de Saint-Lô où ils venaient présenter leur performeur international -Eras Ste Hermelle (sBs, Vargas de Ste Hermelle x Andiamo), commercialisé en France par le haras de Gravelotte-, ils n’ont pas perdu une miette du parterre de pères présentés par les étalonniers présents. Après plus de...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe