Pierre Le Goupil, le parcours atypique du chef de piste de Paris 2024

Homme aux innombrables casquettes, Pierre Le Goupil est un véritable passionné. Chef de piste, constructeur d’obstacles, organisateur de concours, cavalier, mais aussi membre de la commission développement de la FEI, le Normand de cinquante-neuf ans est une figure emblématique du concours complet français depuis plusieurs décennies. Humble et rigoureux, sa nomination en tant que chef de piste du cross des championnats d’Europe du Pin-au-Haras en 2023 et surtout des Jeux olympiques de Paris 2024 démontre la qualité de son travail et son engagement dans le développement de la discipline.



Fils d’André et Bernadette Le Goupil, Pierre naît au sein de la ferme familiale à Martinvast, dans la Manche, le 28 août 1962. “Le surlendemain de ma naissance, mon père partait courir à Burghley!”, confie- t-il. Le ton est donné: dans cette famille, le concours complet est plus qu’une occupation; il coule dans les veines de tous ses membres! Le père, André, fut l’un des deux premiers cavaliers civils – avec Jehan Leroy – à représenter l’équipe de France de concours complet aux Jeux olympiques face aux troupes militaires. D’abord réserviste à Tokyo en 1964, il a ensuite été ouvreur des Bleus aux JO de Mexico en 1968, associ&eacu...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe