À Oslo, Marlon Módolo Zanotelli s’adjuge le Grand Prix secondaire et conserve sa couronne

Si le temps fort du CSI 5*-W d’Oslo se déroulera demain avec le Grand Prix Coupe du monde, les cavaliers ont déjà pu se frotter, ce soir, au Grand Prix secondaire du concours norvégien. Au terme d’un barrage survolté, l’hymne brésilien a finalement retenti en l’honneur de Marlon Módolo Zanotelli, déjà victorieux en 2021, et VDL Edgar M. Comme hier, Daniel Deusser et Kiana van het Herdershof ont pris la deuxième place, juste devant leurs compatriotes Gerrit Nieberg et Blue d’Aveline CH. Meilleur Tricolore, Kevin Staut s’est classé neuvième avec Cheppetta.



Marlon Modolo Zanotelli, tout sourire à la sortie de son barrage.

Marlon Modolo Zanotelli, tout sourire à la sortie de son barrage.

© Kingsland Oslo Horse Show

Oslo, son palais royal et son architecture moderne accueillent, ce week-end, la première étape de la Coupe du monde Longines de la ligue d’Europe occidentale. En attendant la distribution des premiers points demain après-midi, les cavaliers se sont élancés, en début de soirée, dans le Grand Prix secondaire à 1,60m.   

À l’issue d’un parcours délicat dessiné par le Suédois Peter Lundström, sept des quarante-deux couples engagés sont sortis sans pénalité. Au barrage, la bataille a été rude mais Marlon Módolo Zanotelli a finalement triomphé. Aux rênes de son olympique VDL Edgar M (KWPN, Arezzo VDL x Marlon), le Brésilien a coupé les cellules du chronomètre en 37’’32. Une performance qui lui a permis de conserver sa couronne acquise en 2021, année lors de laquelle il avait déjà triomphé dans ce même Grand Prix aux rênes d’Obora’s Chloe (AWO, Chacco-Blue x Lacapo), depuis passée sous selle américaine.  
Comme la veille dans l’épreuve à 1,50 remportée par Jack Whitaker, Daniel Deusser a dû se contenter de la deuxième marche du podium. Toujours accompagné de la vive Kiana Van Het Herdershof (BWP, Toulon x Lys de Darmen), décidemment à son aise sous le climat scandinave, il a tutoyé le chronomètre du lauréat mais n’a pu réaliser mieux que 37’’73.  
Le héros d’Aix-la-Chapelle, Gerrit Nieberg, mis à l’honneur dans le numéro 140 de GRANDPRIX Magazine et dont le portrait est à retrouver ici, a complété le trio de tête. Cette fois associé, non pas à son excellent Ben 431, mais au tout aussi bon Blue d’Aveline CH (Baloussini x Coriall 2), il a lui aussi signé un nouveau parcours parfait. Un temps en tête de l’épreuve puisqu’il a été le premier à se qualifier pour ce barrage, ses 38’’18 l’ont finalement relégué au troisième rang. Cette saison, le hongre de dix ans a réalisé de nombreuses belles performances, prenant notamment la sixième place du Grand Prix d’Hambourg, défait de son contrat avec le Longines Global Champions Tour en 2023, et se classant dans les trois épreuves auxquelles il a participé au CSIO de Calgary Spruce Meadows en septembre.  



Kevin Staut aux portes du barrage

Nouvelle victoire pour le puissant VDL Edgar M.

Nouvelle victoire pour le puissant VDL Edgar M.

© Kingsland Oslo Horse Show

Parmi les sept cavaliers présents au barrage, seul un n’a pas réédité le sans-faute, et il s’agit d’une cavalière, Gudrun Patteet. Avec Sea Coast Guinness (KWPN, Nabab de Rêve x Katell), ancien complice de l’Irlandais Harry Allen, la Belge n’a pu éviter une faute la reléguant donc au septième rang. Alors qu’il vit à coup sûr la plus belle saison de sa carrière, le Danois Andreas Schou a, ce soir encore, rendu copie parfaite. Aux rênes d’Independent (SWP, Diamant de Revel x Careful), son vainqueur du Grand Prix du CSIO 5* de Sopot, il est sorti de l’étroite piste norvégienne avec un chronomètre de 38’’77, synonyme de quatrième place. Il a devancé Maikel van der Vleuten et Dywis HH (Holst, Toulon x Corofino II), gratifiés d’un chronomètre de 38’’93 et d’une cinquième place, précédent ainsi l’Espagnol Manuel Fernandez Saro et Acoufina PS (OS, Action-Breaker x Contefino 2) (40’’70).  
Pénalisé d’un point de temps dépassé sur le tour initial, l’Italien Francesco Turturiello a été écarté du barrage avec Quite Balou (West, Quite Capitol x Balouet du Rouet) et a pris la huitième place.   

Meilleur Tricolore ce soir, Kevin Staut n’a pu éviter une faute de sa Cheppetta (Holst, Chepetto x Cash), grande gagnante du Grand Prix du Saut Hermès en mars. Pour autant, ayant réalisé le chronomètre le plus rapide de cette première manche, il s’est classé neuvième.   Misant sur son jeune Iglesias D.V. (KWPN, Quasimodo van de Molendreef), Olivier Robert, dont l’interview est à retrouver ici, a écopé de treize points.    

Rendez-vous demain à 15h30 pour le Grand Prix Coupe du monde !    

Les résultats ici    

Toutes les épreuves du CSI 5*-W d’Oslo sont à suivre en direct sur Clipmyhorse.tv