Mathieu Billot l’emporte au bout du suspense à Saint-Lô

Dans l'épreuve phare du jour au CSI 4* de Saint-Lô, tenu dans un pôle hippique manchois aux tribunes archi-combles, Mathieu Billot a su tirer son épingle du jeu. Élancé sur Darling de l'Angevine, qu'il monte en compétition depuis avril 2021, le Normand a beau être parti en fin d'épreuve, il a décroché la victoire haut main, devançant de peu Alexa Ferrer avec Arka de la Hart Z et Gudrun Patteet avec Sea Coast Enjoy Z.



Ce soir, au pôle hippique de Saint-Lô, Mathieu Billot s'est emparé de la première place de l'épreuve majeure du jour! Alors que sa compatriote Alexa Ferrer semblait promise à la victoire grâce à un second tour sacrément rapide, le Normand, passé en avant-dernier d'une deuxième manche réservée aux douze meilleurs cavaliers de la première, s'est imposé avec brio. Sur un parcours à 1,45m, le cavalier de Darling de l'Angevine a pris bon nombre de risques, notamment sur le dernier obstacle, qu'il a sauté complètement de biais! Bouclant son passage avec un chronomètre de 36“45, le cavalier français et sa fille d'Air Jordan de neuf ans ont grappillé cinq dixièmes de seconde sur le temps qu'avait imposé jusqu'ici Alexa Ferrer. Associée à Arka de la Hart Z, l'amazone, qui ne disputera d'ailleurs pas le Grand Prix phare de demain après-midi, avait terminé son tour en 36“96, perdant un peu de temps sur le dernier obstacle notamment. Le trio de tête a été complété par Gudrun Patteet. En selle sur Sea Coast Enjoy Z, un prometteur et brillant étalon par Emerald van't Ruytershof de huit ans, la Belge a bouclé une seconde manche sans faute, en 37“20.

Les écuries du Breton Bruno Rocuet ont fait un joli carton plein puisque Margaux Rocuet, fille de ce dernier, a pris une belle quatrième place, devançant Nicolas Layec, son cavalier. La première était accompagnée d'Iliade KDW Z, qui évoluait jusqu'au mois d'avril avec Kevin Staut, tandis que le second a présenté Bulgarie d'Engandou... qui a également été montée par Kevin Staut jusqu'en novembre 2021! 

Roger-Yves Bost, qui sera en couverture du prochain numéro du magazine GRANDPRIX en novembre, a signé le dernier double sans-faute de l'épreuve avec Delph de Denat*HDC, qui semble progresser de parcours en parcours. Qualifiée pour la seconde manche, Pénélope Leprevost a préféré ne pas y prendre part avec Bingo Del Tondou. Parmi les duos qui ont fini aux portes de la seconde partie pour quatre points de pénalité, on relèvera la bonne prestation de Timothée Anciaume et Tonic des Mets. Complice habituel de Jacques Helmlinger, ce dernier souffre hélas d'un mal de dos et a confié son protégé à son ami, qui semble bien s'entendre avec le fils d'Ogrion des Champs!

Les résultat ici

Toutes les épreuves du Jumping international de Saint-Lô sont diffusées en direct sur GRANDPRIX.tv.