À Lyon, Mélanie Cloarec poursuit sur sa lancée et met la main sur le Grand Prix 2*

Deuxièmes d’un Grand Prix 3* à Oliva il y a deux semaines, Mélanie Cloarec et Nora de Mariposa Pléville ont pris leur revanche cet après-midi dans le Grand Prix 2* du CHI Longines d’Equita Lyon. Élancées à toute vitesse, les deux complices se sont imposées devant Marc Dilasser, sur le bouillant E2K Abricot Ennemmelle, et Max Thirouin, sur sa fidèle Utopie Villelongue.



Cet après-midi, sur la piste principale du CHI Longines d’Equita Lyon, Mélanie Cloarec et sa super Nora de Mariposa Pléville ont remporté la plus belle victoire de leur association, et leur premier Grand Prix international! Déjà bonnes deuxièmes d’un Grand Prix 3* à Oliva, en Espagne, il y a tout juste deux semaines, la Française de trente-trois ans ont poursuivi sur leur lancée. Aux rênes de sa fille d’Ilena de Mariposa, descendante directe de la championne olympique par équipes Flora de Mariposa, l’amazone a d’abord déroulé un superbe premier tour. Au barrage, qui a vu treize pilotes se tirer la bourre, la lauréate a profité de la vitesse au sol et de l’agilité de sa respectueuse alezane pour atteindre un chronomètre de 35“14. Le couple, dont on devrait encore entendre parler à l’avenir, a ainsi abaissé le temps réalisé par Marc Dilasser, qui s’était élancé en premier! Associé à son bouillant et attachant E2K Abricot Ennemmelle, le Normand avait en effet imposé un sacré tempo dès l’ouverture de ce deuxième acte, ayant notamment déroulé une dernière ligne à toute vitesse! 

Le podium a été complété par Max Thirouin. Motivé pour profiter de la chaleur du public lyonnais, le lauréat du dernier Grand Prix du CSIO 3* de Lisbonne cet été a signé un bon double sans-faute avec sa fidèle Utopie Villelongue. Heureux de sa performance, le Seine-et-Marnais a carrément levé le poing et salué de sa bombe les spectateurs, qui n’ont pas manqué de le féliciter! 

Associé à l’imposant Kielekoo van T et L, qu’il a essayé de délier au maximum, Jean-Luc Mourier et a signé le plus lent des doubles zéro pour terminer quatrième. 

En revanche, ce fut une journée sans pour Sophie Evans… La jeune Britannique, éliminée de l’étape de la Coupe du monde Poneys quelques minutes plus tôt après s’être trompée de parcours sur Oscar van de Beekerheide, n’a pas connu plus de réussite avec Florida van Maarle. Dans cette épreuve à 1,45m, l’amazone a essuyé un refus sur l’oxer numéro 6 avant de pécher dans le triple, et d’abandonner. Demain sera un jour meilleur! 

Les résultats ici