Le phénomène Conthargos a conquis la France (1/2)

Depuis trois ans, Conthargos fait partie des coqueluches des éleveurs français. Avec plus d’un millier de saillies en France lors de ses quatre dernières saisons de monte, l'étalon enregistré au stud-book Oldenbourg International est dans le peloton de tête des reproducteurs les plus sollicités. Depuis deux ans, il a également signé une progression spectaculaire dans le classement mondial de la Fédération mondiale de l’élevage de chevaux de sport, pointant à la vingt et unième place de la dernière ranking des étalons, avec cinquante-cinq produits, après y être entré en 2020 à la trente et unième position. S’il n’a pas été un grand compétiteur et n’est pas issu d’un père très connu, il reste néanmoins digne d’intérêt.



Né en 2004 chez l’actuel plus gros éleveur au monde, Paul Schockemöhle, Conthargos était un très chic et prometteur poulain. L’Allemand, qui a été trois fois champion d’Europe individuel avec son célèbre et atypique Deister (Han, Diskant x Adlerschild, Ps), estimait beaucoup Conthargos, un pur “produit maison” puisque son père et sa mère sont également nés à la Gestüt Lewitz. Chaque hiver, Paul Schockemöhle observe encore tous ses jeunes chevaux – dont le nombre s’élève aujourd’hui à plus d’un millier! – et les note selon différents critères. Conthargos a toujours obtenu les meilleures notes ...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe