Boston du Verdon, Qopper der Lenn et Valencay de Brigeuil sont les poneys les mieux indicés en 2022

Les indices de performances des poneys et chevaux de sport ont été publiés il y a quelques jours par l’Institut français du cheval et de l’équitation. Signant le retour à la normale des compétitions après l’épidémie de Covid-19 et l’épizootie de rhinopneumonie, l’année 2022 est marquée par un nouveau record en concours complet avec un IPC de 200 obtenu par le double champion d’Europe Boston du Verdon. Côté saut d’obstacles, les indices sont bien loin de ceux du cru sensationnel de 2021, marqué par l’IPO de 209 de Vedouz de Nestin. Le meilleur d’entre eux est détenu par le petit Qopper der Lenn, gratifié d’un IPO de 182. En dressage, la palme est revenue à Valencay de Brigeuil, lauréat d’un IPD de 151. Retour chiffré sur cette folle saison 2022.



Chaque année, les indices de performances sont attendus avec impatience par les cavaliers, propriétaires et éleveurs, pressés de voir statistiquement sanctionnées les performances de leurs protégés. Ceux-ci sont calculés par les agents du système d’information relatif aux équidés (SIRE) de l’Institut français du cheval et de l’équitation, en collaboration avec les stud-books, sur la base des résultats allant du 1er octobre de l’année précédente au 30 septembre de l’année en cours. Les IPO, IPC et IPD s’appuient sur les performances obtenues en épreuves Poneys, qu’elles soient disputées sous l’égide...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe