CCI 4*-L Pratoni del Vivaro : Maxime Livio conserve sa deuxième place derrière Sandra Auffarth, dans un classement quasi inchangé

Le cross aura définitivement été le juge de paix du CCI 4*-L de Pratoni del Vivaro, dernier temps fort de l’année 2021 en Europe. Dimanche 7 novembre, les treize couples encore en lice se sont élancés sur le parcours d’obstacles, dernier test de ce triathlon des sports équestres. Non-partants, le Belge Geoffroy de Jamblinne et le Hongrois Péter Tuska, respectivement six et dixièmes hier, ont été les seuls changements dans le classement final.

Ainsi, Sandra Auffarth, confortablement en tête des opérations sur son partenaire olympique Viamant du Matz, né chez Roger Sevette en Loire-Atlantique, a été la seule à conserver ses pénalités du dressage. Malheureuse à Tokyo après une désobéissance sur le cross, la paire a pris sa revanche en s’offrant une victoire pleine de maîtrise et achevant la compétition avec 27,5 points. Le fils de Diamant de Semilly et l’Anglo-Arabe Heralina, par Voltigeur le Malin, s’est imposé pour la troisième fois de sa carrière sur la scène internationale, et pour la première à ce niveau d’épreuve. Le Selle Français de douze ans a devancé un autre représentant de l’élevage tricolore.

En effet, le prometteur Carouzo Bois Marotin, qui constitue pour son cavalier, Maxime Livio, “un défi à relever”, a montré l’étendue de son talent. À tout juste neuf ans, le bai a presque parfaitement négocié son premier 4*-L, terminant deuxième avec 35 points. Une seule barre, concédée aujourd’hui à l’hippique, aura entachée la prestation du fils de Kannan, né chez Armel et Ophélie Mouflet dans l’Oise. Le petit-fils de l’inoubliable Flipper d’Elle montre en tout cas de belles prédispositions pour briller à haut-niveau et complète l'excellente saison réalisée par son cavalier. Le Tricolore, sixième des Européens d’Avenches, huitième du CCI 5*-L de Luhmühlen et cinquième de celui de Pau la semaine dernière, avec trois chevaux différents : Api du Libaire, Vegas des Boursons et Vitorio du Montet ! Chapeau.

Troisième, Tim Price, sacré aux Cinq étoiles de Pau la semaine dernière, a enregistré un nouveau podium. Cette fois aux rênes de Spartaco, un gris de dix ans qui disputait sa quatrième épreuve à ce niveau, le Néo-zélandais a terminé son week-end par un sans-faute et un total de 35,5 points. Pour le reste, le classement n’a guère bougé. Thomas Carlile a gagné un rang après un convaincant clear round sur Cadet de Béliard (63,9), huitième, tout comme Clara Loiseau, treizième avec America Biats (112,5). Douzième, Regis Prud Hon a commis une faute à l’obstacle, en compagnie de Comte Ligniere Z (82,2).

Les résultats complets ici.