Peu de changements dans le Top 10 du classement mondial

En décembre, Jessica von Bredow-Werndl continuera de porter le brassard de meilleure cavalière de dressage au classement Longines. Figurant, sans surprise, au premier rang avec sa complice TSF Dalera BB, l’Allemande a pu enregistrer de nouveaux succès ces dernières semaines, confortant son rôle de leader. Doublement victorieuse au CDI 5* de Stockholm la semaine dernière, où se déroulait la finale du Top Ten de dressage, l’amazone devance le Danoise Cathrine Dufour. Comme en Suède, la sympathique jeune femme occupe le deuxième rang avec son énergique Bohemian. Le trio de tête est complété par une autre cavalière, qui n’est autre que la Britannique Charlotte Dujardin, dont on ne présente plus le palmarès. Bien que son superbe Gio ait été récemment vendu, le règlement de la Ranking list lui permet de conserver sa troisième position. D’ailleurs, la disciple de Carl Hester effectuera une ultime apparition avec son petit et attachant alezan, dans deux semaines, au CDI-W de l’Olympia de Londres.

Quatrième, l’Allemande Isabell Werth conserve sa place avec Weihegold. En revanche, elle perd deux rangs avec DSP Quantaz, et un avec la jeune retraitée Bella Rose 2, pour occuper les sept et huitième position. Avec Emilio 107, la dresseuse a, en revanche, complètement disparu des radars. Et pour cause. Le couple est désormais… 417ème ! Le hongre, victorieux de ses deux dernières reprises, n'a effectué qu'une apparition sur la scène internationale cette année. 

Le Néerlandais Edward Gal remonte à la sixième place avec Glock’s Total US, juste devant Carina Cassøe Krüth. Très en forme avec toutes ses montures, et surtout Heiline’s Danciera, la Danoise est sixième. Pas de changement pour Charlotte Fry, toujours neuvième avec Everdale. La Britannique devance désormais Edward Gal, auteur de la plus belle remontée ce mois-ci. Le Néerlandais est passé de la dix-septième à la dixième position avec Glock’s Dream Boy N.O.P. 

Côté français, Morgan Barbançon Mestre reste la meilleure représentante. Avec son fidèle Sir Donnerhall II, elle a gagné cinq places et est désormais trente-cinquième. Maxime Collard, elle, a intégré le Top 100 mondial avec Cupido PB, son complice des derniers Jeux olympiques de Tokyo et des championnats d’Europe d’Hagen. Le duo est quatre-vingt-quatorzième. 

Le classement complet ici.