Les stud-books allemands veulent s’unir pour lutter contre le dopage

Alors que des cas de dopage ont récemment entachés des rendez-vous d’élevage en Allemagne, conduisant notamment à la perte d’agrément de l’étalon Escaneno, les présidents des stud-books allemands appellent à l’unité face à ces dérives. Ainsi, de nombreux grands noms ont signé une déclaration allant dans ce sens. Ainsi, Casten Grill, pour le DSP, le Dr. Hinni Lührs-Behnke pour le Hanovrien, le Dr. Wolfgang Schulze-Schleppinghoff pour le Oldenbourg, le Dr. Norbert Camp pour le Trahekner, Hinrich Romeike, pour le Holstein, et Ralf Johanshon, pour le Westphalien, se sont associés à travers le texte retranscrit ci-après. En outre, les parties prenantes de ce message envisagent de se réunir prochainement pour poursuivre leurs discussions sur ce sujet.

“Chers mesdames et messieurs,

Chers amis et supporters de l'élevage de chevaux allemands,

Les violations des règles de médication et de dopage qui se sont produites fréquemment dans le cadre d'événements d’approbation au cours des dernières semaines et des derniers mois nous préoccupent beaucoup. Surtout de nos jours, alors que le bien-être animal joue un rôle de plus en plus important dans la perception du public, mais qu'en même temps la connaissance de notre sport et de notre élevage diminue, de tels incidents jettent une image négative de l'élevage de chevaux allemand en général. Indépendamment de l'origine des cas individuels, nous avons l'obligation de prendre des mesures encore plus décisives contre d'éventuelles manipulations délibérées ou un dopage délibéré au profit des chevaux.

Nous pensons qu'il est temps que les associations allemandes d'élevage de chevaux agissent ensemble. C'est la seule façon dont nous voyons une chance réelle d'obtenir des changements et de redresser l'image publique tout en suivant les principes directeurs de la Fédération nationale (FN). Au passage, la FN a de nouveau mis ce sujet à l'ordre du jour d'une réunion du Conseil d'élevage dans la semaine à venir. Nous avons besoin d'un catalogue de sanctions inter-associations uniformes. Ces sanctions doivent être suffisamment importantes pour avoir un véritable effet dissuasif. En plus des amendes pour les propriétaires/soigneurs, l'exclusion temporaire, voire à plus long terme, des préparateurs, mais aussi des étalons testés positifs de tous les sites de licences allemands est en discussion. De même, les propriétaires, les soigneurs et les préparateurs devraient toujours accepter les actes des personnes mandatées (personnel, vétérinaires, etc.) contre eux.

Les présidents des associations d'élevage signataires ont convenu de se rencontrer en personne dans un avenir proche afin d'élaborer un concept commun qui s'appliquera ensuite à toutes les associations et à tous les étalons. Ce concept doit ensuite être décidé par toutes les associations d'élevage participantes dans leurs comités respectifs et mis en œuvre d'ici la prochaine saison de licence 2022/2023.”