L’inoxydable Verdi TN aura sa cérémonie d’adieux à Bois-le-Duc

Alors que les organisateurs du Rolex Grand Slam de Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, ont confirmé la tenue de leur événement, début mars, une autre nouvelle a été annoncée. En effet, l’inoxydable Verdi TN, ancien partenaire de Maikel van der Vleuten, et grand serviteur de l’équipe néerlandaise de saut d’obstacles, aura le droit de faire un ultime tour de piste devant son public. 

En 2020, année de l’annonce de sa retraite, il était déjà prévu d’offrir une cérémonie d’adieux à l’étalon. Annulé en raison de la pandémie de Covid-19, le CHI de Bois-le-Duc n’avait pu avoir lieu. Cependant, cette année sera la bonne pour le crack de Maikel van der Vleuten. “Le Dutch Masters est pour moi comme un salon à domicile. Beaucoup d'amis et de connaissances ont l'occasion d'y assister également. C'est agréable quand les gens qui vous ont suivi pendant toutes ces années peuvent être là. En outre, le Dutch Masters est un événement fantastique du plus haut niveau et c'est là que Verdi a sa place. Et je suis moi-même un Brabandais !”, a confié le cavalier.

Né en 2002 chez Veehandel Musterd, près de Hooge Zwaluwe, dans le Brabant, Verdi est issu du célèbre Selle Français Quidam de Revel et de Clarissa, une fille de Landgraf I. Pendant de nombreuses années, l’étalon bai a concilié sport et élevage. Avec son fidèle cavalier, le puissant KWPN a participé à deux Jeux olympiques de Londres en 2012, décrochant l’argent par équipes, puis à ceux de Rio en 2016. En 2014, les deux complices ont remporté l'or par équipe aux Jeux équestres mondiaux de Caen, en France, et ont participé cinq fois à la finale de la Coupe du monde en 2012, 2014, 2015, 2016 et 2017. Ils ont également reçu une médaille d'or par équipe lors des championnats d'Europe de 2015, sur le mythique terrain d’Aix-la-Chapelle. Une liste impressionnante à laquelle s’ajoutent d'innombrables classements au plus haut niveau. “Verdi ne m'a jamais laissé tomber et a réalisé tous mes rêves que j'avais quand j'étais jeune. Nous nous sommes mutuellement rendus grands”, a ajouté Maikel van der Vleuten. Désormais chez ses propriétaires, au sein du Team Nijhof, Verdi se consacre à la reproduction. “Je l’ai vu fin décembre, il a l’air très bien et se porte comme un charme”, a ajouté son ancien cavalier. À vingt ans, les fans de Verdi pourront le saluer une dernière fois, dimanche 13 mars après-midi, juste avant le Grand Prix Rolex.