CSI 4* Vejer de la Frontera : Steve Guerdat remet le couvert

Déjà victorieux la veille, le Steve Guerdat s’est de nouveau imposé, samedi 12 février, au CSI 4* Vejer de la Frontera. Sous le soleil du Portugal, le Suisse, ancien numéro un mondial et champion olympique à Londres en 2012 avec l’inoubliable Nino des Buissonnets, s’est offert le petit Grand Prix à 1,45m, épreuve majeure de la journée. En selle sur Dynamix de Belheme (SF, Snaike de Blondel x Cornet Obolensky), née chez Frederic Aimez, en Seine-Maritime, le pilote est venu à bout d’un long barrage ayant réuni vingt-deux des soixante-treize couples au départ. Le temps imposé par Steve et Dynamix, fixé à 40”61, a bien été abaissé par Gudrun Patteet et Kendra Claricia Brinkop, mais personne n’y est parvenu en laissant tous les obstacles intacts. À dix ans, la jument baie a décroché sa plus belle victoire. Elle a devancé le couple chevronné formé par l’Autrichien Max Kühner et Vancouver Dreams (Hann, Valentino x Stakkato). Habituée des classements, l’alezane de douze ans a repris le chemin des concours depuis le début de l’année, après une pause de près de quatre mois. À Vejer, la paire a coupé la ligne d’arrivée en 40”69, repoussant le jeune Lucas Porter au troisième rang. L’Américain misait sur E Clinton (KWPN, Clinton x Kojak), classé à plusieurs reprises jusqu’à 1,50m en fin d’année dernière, et a conclu sa finale au chronomètre en 41”47. 

Seule Française qualifiée au barrage, Pénélope Leprevost a concédé deux fautes avec l’excellent Excalibur de la Tour Vidal*GFE (sBs, Ugano Sitte x Ogano Sitte), né chez Jean-Louis Bourdy Dubois, dans l’Allier. Le gris n’a sauté que deux parcours à 1,35m, fin janvier à Olivia, depuis la finale du circuit des Coupes des nations de Barcelone, début octobre 2021. Aux rênes de Brésil de Carnaval (SF, Mylord Carthago x Rosire), Olivier Perreau a concédé quatre points dans l’acte initial, tout comme Guy Jonqueres D'oriola, qui montait Aristo du Loir (SF, Lando x Ephèbe For Ever). Nicolas Bost et Fanny Skalli sont sortis de piste avec huit points sur Bacot (SF, Lavillon x Corrado) et Jonka-A (BWP, Cardento x Chin Chin), tandis que Séverin Hillereau a laissé tomber trois barres sur Fabienne Roodnoot (AES, Wannick WH x Damiro B). Enfin, Pierre Alain Mortier a préféré mettre un terme prématuré à son parcours avec Black Jack St Paul (SF, Ensor vd Heffinck x Ultra de Rouhet).

Les résultats complets ici.