Paul Schockemöhle et Andreas Kreuzer s'associent

À travers un communiqué commun publié hier, le cavalier allemand Andreas Kreuzer et Paul Schockemöhle ont annoncé “unir leurs forces”. Tous deux se connaissent très bien, puisque l’athlète de trente-deux ans a travaillé en tant que cavalier pour les écuries Schockemöhle de 2008 à 2012, et a notamment concouru au plus haut niveau avec Chacco-Blue, le meilleur étalon au classement mondial actuel des pères de chevaux de saut d’obstacles établi par la WBFSH, à partir de 2010.

Travaillant à son compte depuis huit ans, Andreas Kreuzer, s’était de nouveau illustré à très haut niveau entre 2016 et 2018 aux rênes de l’exceptionnel Calvilot, un cheval né chez… Paul Schockemöhle qui lui avait permis de terminer cinquième du mythique Grand Prix CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle en 2017. “Paul, son équipe et moi travaillons très étroitement ensemble depuis un an et demi déjà, a expliqué le cavalier. Nous avons remarqué que nous avions des perceptions de l’avenir très similaires et que nous pourrions concevoir ce futur encore mieux en travaillant ensemble plutôt que chacun pour soi.” La mission de l’Allemand de trente-deux ans sera, tout d’abord, de repérer de jeunes chevaux et de les former, tâche pour laquelle il pourra s’appuyer sur l’immense élevage Lewitz de Paul Schockemöhle, qui représente selon lui “une base très solide et large.” Des missions d’entraînement, de commercialisation et de management lui incomberont également. “Mes tâches concernent tout ce qui fait partie du saut d’obstacles de haut niveau – de l’élevage à un service complet pour les clients, en passant par l’élevage et le management”, considère Andreas Kreuzer.

Le cavalier, qui avait mis sa carrière sportive plutôt entre parenthèses depuis quelques saisons pour se consacrer au centre d’entraînement qu’il a créé en 2018 à Damme, à mi-chemin entre Brême et Münster, continuera d’être basé à cet endroit-là. “Peu de choses vont changer dans mon quotidien à Damme, indique-t-il. Nous allons continuer à travailler ensemble avec les propriétaires qui ont leurs chevaux chez moi, mes élèves et mon équipe, mais simplement sous d’autres couleurs et à une échelle encore plus large.” En plus de ces activités, Andreas Kreuzer entraînera également quelques cavaliers des écuries Schockemöhle, dont le centre d’entraînement de Mühlen est situé à quinze minutes en voiture de Damme.

Paul Schockemöhle, lui, a déclaré “apprécier avant tout chez Andreas le fait qu’il ne considère par le sport de manière isolée. Il s’est toujours intéressé à l’élevage et connaît toute la gestion qui va avec. Il a la même philosophie globale que nous.” Pour l'éleveur à succès, étalonnier mais aussi marchand de chevaux, qui est désormais âgé de soixante-dix-sept ans, “Andreas est parfait pour notre équipe – de par ses savoir-faire mais aussi ses compétences humaines. ”