Kevin Jochems et Quatinka décrochent leur première victoire commune à Charjah

Le CSI 5*-W de Charjah a été le théâtre de la première victoire internationale de Kevin Jochems et Quatinka. Associés depuis août dernier seulement, le Néerlandais et sa jument n’étaient pas passé loin d’un premier succès, dans le Grand Prix CSI 3* disputé la semaine dernière, sur cette même piste. Cette fois, le couple a débloqué son compteur en remportant une épreuve à barrage à 1,50m. Deux et troisième, les Britanniques Donald Whitaker et William Funnell se sont inclinés pour quelques centièmes seulement, avec Veneno et Equine America Billy Picador.



lls n’étaient pas passé loin d’un premier succès international la semaine passée, à l’occasion du Grand Prix 3* de Charjah. C’est désormais chose faite. Avec deux étoiles supplémentaires pour son CSI 5*-W, la piste indoor émiratie a finalement sacré Kevin Jochems et Quatinka (Hann, FRH Quaid x Perigueux), dans une épreuve à barrage cotée à 1,50m. Associé depuis août dernier, le couple a d’abord pris ses marques à 1,45m avant d’évoluer jusqu’à 1,55m. Troisième à Kronenberg, septième à Oliva, neuf et dixième à Rouen, puis de nouveau neuvième à Genève en fin d’année, la baie de onze ans a enregistré sa toute première victoire internationale. Lancée sur la scène internationale par la Britannique Emma Stocker, puis passée sous les selles de l’Américain Nicholas Dello Joio, de l’Irlandais Darragh Kenny, de l’États-unien Michael Hughes, du Brésilien Marlon Modolo Zanotelli, de sa compagne Angelica Augustsson Zanotelli, de l’Américaine Cody Quintana et enfin de l’Allemand René Dittmer, Quatinka éclot désormais sous couleurs hollandaises. Une bonne nouvelle pour Kevin Jochems, qui a dû se résoudre à voir partir Turbo Z en fin d’année dernière, et qui a récemment déménagé en Belgique. Gageons que la pétillante baie puisse continuer d’épauler le bouillonnant Emmerton au plus haut niveau. 

Qualifiés pour le barrage aux côtés de quatorze autres paires, Kevin Jochems et Quatinka se sont montrés les plus agiles. Sans aller extrêmement vite, le couple a sû mettre la pression sur ses poursuivants grâce à un sans-faute conclu en 37”45. Un temps suffisant pour reléguer Donald Whitaker et William Funell aux deux et troisième rangs. Les deux Britanniques se sont inclinés pour seulement neuf et quinze centièmes ! Le cadet des deux, Donald, vingt-neuf ans, a hissé Veneno, né sous le nom de Chagran, (OS, Chacco-Blue x Balou du Rouet) en deuxième position. À Abou Dabi, le jeune pilote avait permis à l’Union-Jack de terminer troisième de la Coupe des nations, grâce à un double sans-faute, réalisé aux côtés de Di Caprio (Holst, Diarado x Cassini I). Veneno, quatorze ans, a enregistré l’une de ses meilleures performances. Régulier sur ces hauteurs, le hongre n’a remporté qu’une épreuve internationale, en 2018, à Valence, sous la selle de l’Irlandais Cian O’Connor. William Funnell, de son côté, poursuit sur sa lancée. Déjà troisième d’une épreuve similaire à Abou Dabi fin janvier avec la même monture, l’Anglais semble avoir oublié sa fracture, qui l’avait privé d’une potentielle participation aux Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier. Cette fois, le cavalier-éleveur avait sellé Equine America Billy Picador (AES, Billy Mexico x Animo), produit maison âgé de dix ans et vu jusqu’en Grand Prix Coupe du monde. 

Beaucoup plus rapides, Henrik von Eckermann, Bert Bles et Katharina Rhomberg se sont heurtés au parcours conçu par le chevronné néerlandais Louis Konickx, qui officie notamment sur l’étape du Rolex Grand Chelem de Bois-le-Duc. Tous trois ont concédé une faute au barrage avec Hollywood V (KWPN, Mylord Carthago x Casall), cinquième de l’épreuve majeure de la veille, Kriskras DV (BWP, Cooper vd Heffinck x Kashmir van Schuttershof) et Cuma (Westf, Comme Il Faut 5 x Vivendi).



Les Pays-Bas à un cheveu d’un doublé

En préambule de cette épreuve à barrage, vingt-six duos ont tenté de s’offrir une victoire sur une épreuve de vitesse à 1,45m, jugée au barème C. Rapide comme l’éclair, le Néerlandais Jur Vrieling a bien failli imiter son coéquipier. Malheureusement, une faute laissée en route avec Chabada de l’Esques (SF, Quebracho Semilly x Apache d’Adriers) a relégué le cavalier au deuxième rang. Pourtant, le binôme avait atomisé le chronomètre en coupant la ligne d’arrivée en… 54”75. Convertie en secondes, sa faute a alourdi son chronomètre à 57”75, le plaçant juste derrière Ramzy Al Duhami. Le Saoudien montait High Quality J (BWP, Quadrillo x Nabab de Rêve). Pour l’Égypte, Mouda Zeyada a complété le tiercé gagnant grâce au parcours sans-faute de Galanthos SHK (KWPN, Arthos R x Cantos), bouclé en 58”08.

Pour rappel, aucun Français n’a fait le déplacement à Charjah, aux Émirats-arabes-unis.

Les résultats complets de l’épreuve majeure ici.
Les résultats complets de l’épreuve de vitesse ici.

Les épreuves du CSI 5*-W de Charjah sont diffusées en direct sur ClipMyHorse.tv.