Les générations Y et Z prennent en main la finale de la Coupe du monde de dressage!

Ni Patrik Kittel, ni Hans Peter Minderhoud, Edward Gal, Dorothee Schneider ou encore Tinne Vilhelmson Silfvén ne seront cette année au départ de la finale de la Coupe du monde de dressage. Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’édition 2022 fera la part belle à de nouveaux visages qui participeront pour la première fois au dénouement du circuit indoor, dont des cavaliers pourtant très aguerris comme la Danoise Cathrine Dufour.



S’il fait peu de doute que Jessica von Bredow-Werndl et TSF Dalera BB (Trak, Easy Game x Handryk) poursuivront leur razzia, qui devrait reléguer Isabell Werth et Weihegold (Old, Blue Hors Don Schufro x Sandro Hit) aux places d’honneur pour le dernier tour de piste de la jument noire avant sa mise à la reproduction, la bataille s’annonce rude parmi la nouvelle génération de jeunes trentenaires pour tenter de s’approcher du podium, Cathrine Dufour en tête.

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe