“Je pense que Bond Jamesbond est un cheval d’une rare qualité”, Kevin Staut

Très remarqué sous la selle de son cavalier formateur Bernard Briand Chevalier, qui voyait en lui une relève de premier choix, Bond Jamesbond de Hay continue d’écrire son histoire sous la selle de l’un des piliers de l’équipe de France, Kevin Staut. Protégé de Jean-Luc l’Helgouarc’h et Yves Berthollet, le phénoménal et surpuissant étalon Selle Français de onze ans, a été lancé dans le très grand bain en 2022, avec déjà plusieurs très beaux succès à la clé. Pour raconter l’histoire de cet agent très spécial, GRANDPRIX a donné la parole à Jean-Luc L’Helgouarc’h, Bernard Briand Chevalier et Kevin Staut.



Les première et deuxième parties de ce portrait sont à lire ici et ici.Cette saison, à onze ans, Bond Jamesbond de Hay a donc fait ses débuts à très haut niveau et a rapidement concouru sur certaines des plus belles pistes au monde, à l’instar de celles de La Baule, Aix-la-Chapelle, Rome ou encore Dublin. “Avec le Covid, le cheval a e´te´ freiné dans sa progression, explique Jean-Luc L’Helgouarc’h. Il n’a pas pu endosser le rôle de second cheval lors de toutes les grandes compe´titions auxquelles il a pris part en 2022. Cela lui aurait e´te´ be´ne´fique, mais je suis convaincu qu’il va continuer a` monter en puissance.&r...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe