Denis Lynch et GC Chopin's Bushi enfin victorieux à Leipzig

Au terme d'un barrage à seize, Denis Lynch et GC Chopin's Bushi ont décroché leur première grande victoire internationale ensemble dans l'étape Coupe du monde de Leipzig cet après-midi. Bien qu'ils aient tout tenté pour s'imposer devant leur public, Christian Ahlmann et Marcus Ehning se retrouvent sur la deuxième et troisième marche du podium avec Dominator 2000 Z et Comme Il Faut.



© FEI/Thomas Reiner

Alors qu'ils font preuve d'une formidable régularité ces dernières semaines, Denis Lynch et GC Chopin's Bushi ont enfin décroché leur première victoire ensemble cet après-midi dans l'étape Coupe du monde Longines de Leipzig. Le couple, formé depuis juin dernier, s'était jusqu'à présent classé à de nombreuses reprises sur les plus belles pistes du monde, sans pourtant réussir à monter sur la première marche d'un podium. C'est désormais chose faite, alors que rien n'était joué d'avance.

Quelques minutes plus tôt, Christian Ahlmann avait pris tous les risques avec son excellent étalon noir Dominator 2000 Z. Emportés par leur public, le cavalier allemand et son agile complice avaient réussi à signer un rapide double sans-faute, dans un barrage qui était jusqu'alors particulièrement fautif. Une performance qui n'a toutefois pas impressionné Denis Lynch et le bai de quatorze ans, qui ont pu abaisser le chronomètre de référence de six dixièmes.

Personne n'a finalement pu les détrôner, la victoire est donc revenue au trente-sixième mondial et à ce fils de Contendro qui n'aura pas fait tomber la moindre barre dans une épreuve internationale depuis le CSI 5*-W de La Corogne mi-décembre dernier ! En Espagne, la paire s'était classée sixième et quatrième d'épreuves intermédiaires, puis avait conservé un score immaculé dans les trois épreuves auxquelles elle a participé à Bâle le week-end dernier, y compris dans le Grand Prix du vendredi où elle était deuxième, puis dans l'étape Coupe du monde dominicale qu'elle a terminé au cinquième rang. Ce vendredi à Leipzig, elle n'a encore touché aucune barre sur un parcours à 1.45m, sortant de piste avec seulement deux points de temps.


Christian Ahlmann et Marcus Ehning se contentent d'un podium

Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z ne sont pas passés loin d'une victoire à domicile.

© FEI/Thomas Reiner

Denis Lynch et GC Chopin's Bushi peuvent par ailleurs se targuer de devancer au classement deux couples pour le moins redoutables dès qu'il est question de vitesse. Déjà deuxièmes de l'étape Coupe du monde de Madrid le mois dernier, Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z ne sont encore une fois pas passés loin du sacre, mais devront encore attendre avant de savourer une victoire bien méritée dans un Grand Prix de cette envergure.

Le public allemand n'a pas non plus manqué d'encourager ses derniers représentants dans ce barrage, Marcus Ehning et le beau Comme Il Faut, mais le duo a franchi la ligne d'arrivée avec une seconde de trop, et décroche par conséquent la troisième place.

A noter également la belle prestation d'Emilio Bicocchi et de la fille de Verdi TN Evita SG Z, qui réalisent encore un double sans-faute dans une étape du circuit après Vérone et Madrid, cette fois synonyme de quatrième place. Parti en début de barrage, Michael Jung peut lui aussi être pleinement satisfait de sa très bonne cinquième position avec la talentueuse FischerChelsea.

Du côté des Tricolores, ni Kevin Staut sur For Joy van't Zorgvliet*HDC, ni Olivier Robert avec Vivaldi des Meneaux n'ont pu prendre part à la finale au chronomètre. L'ancien numéro un mondial s'est fait surprendre en tout début de parcours avant de renverser l'oxer n°10, un obstacle qui est également tombé au passage d'Olivier Robert, alors déjà pénalisé par une autre faute sur le n°5.

Les résultats ici