Cobalt de Nantuel passe sous couleurs canadiennes

Né à l'élevage de Nantuel chez Claire et Jacques Gouin, Cobalt de Nantuel va désormais représenter le Canada. Marie-Laure, Eliott et Arthur Deuquet ont en effet cédé le gris à Danielle Lambert, l’amazone entrainée par Philippe Rozier, le champion olympique par équipes de Rio de Janeiro. “Philippe Rozier l’a repéré à l’Hubside Jumping de Grimaud en septembre, puis à Royan en février”, explique Eliott Deuquet à propos de ce “produit cent pour cent maison”.  

Pour cause, Cobalt de Nantuel est le fruit du croisement entre Thara Nantuel, avec qui Arthur Deuquet a pris part aux Européens Juniors de Samorin en 2017, et de Tobago Chevrier, formé par le regretté Christophe Deuquet puis cédé au haras de Clarbec en 2015. Promis à un très bel avenir, celui-ci a malheureusement vu sa carrière écourtée après avoir été accidenté. Il a notamment transmis à son fils sa robe grise et d’autres grandes qualités. “Cobalt dispose de toutes les qualités requises pour évoluer à haut niveau”, assure Eliott Deuquet. 

Gagnant du CIR de Pompadour en juillet 2017 avec Christophe Deuquet, le Selle Français de neuf ans a été confié l’année suivante à Eliott, qui a “pris le temps de le former”. “À huit ans, Cobalt a participé à des Grands Prix CSI 2*, avec comme objectif de prendre part à des épreuves à 1,50m à neuf ans”, explique le cavalier de vingt-cinq ans installé à Tours-Pernay. Même si son complice représentera désormais le Canada, ce dernier se dit “heureux que Cobalt reste sur le territoire français”.  

 

Ci-dessous, un sans-faute de Cobalt de Nantuel au CSI 2* de Royan dans une épreuve de vitesse à 1,40m qu’il a conclue à la neuvième place.