CSI 2* Kronenberg : Leopold van Asten fait encore parler de lui

Avant le Grand Prix 2*, qui viendra clôturer la journée de compétition à Kronenberg, une épreuve à barrage à 1,40/1,45m attendait les cavaliers, samedi 13 novembre. Après une épreuve fleuve, ayant vu vingt des soixante-neuf engagés se qualifier pour le barrage, où trois couples ont finalement préféré préserver leurs montures, Leopold van Asten a planté le drapeau néerlandais en terres hollandaises. 

Lauréat d’une épreuve intermédiaire et troisième du Grand Prix 2* de Lierre le week-end passé, le très en forme pilote a réalisé le meilleur double sans-faute de la matinée avec VDL Groep Hutch, neuf ans. Le fils de Numero Uno, sans-faute jusqu’à 1,55m en 5*, a enregistré son quatrième succès international. Il a signé un chronomètre de 30”37 et a ainsi devancé la redoutable Katrin Eckermann. Associée à Chirstian’s Chacco, l’Allemande a coupé la ligne d’arrivée en 30”46. Absent près d’une année de la scène internationale, son étalon, fils du numéro un mondial du classement de la Fédération mondiale pour l’élevage de chevaux de sport (WBFSH) en saut d'obstacles, revient progressivement en forme. Dans une finale au chronomètre très serrée, le local Raf Kooremans a offert une seconde place dans le tiercé gagnant à son pays. Le complétiste, sélectionné dans l’équipe néerlandaise pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon, comptait sur Nini van HD, une fille de I’m Special de Muze de huit ans qui n’a effectué que trois parcours internationaux avant ce week-end ! Le couple a signé un chronomètre de 30”53.

À noter la sixième place de Marcus Ehning dans cette épreuve. Le Centaure a profité des installations du Peelbergen Equestrian Center pour présenter une nouvelle recrue sur la scène internationale. Après l’arrivée de Diathago au sein de son piquet de chevaux, le Germanique pourra également compter sur Flower Girl 13, une grise de huit ans fille du légendaire Hickstead et de Vernisage, par Catoki. Encore peu expérimentée, la Holsteiner a d’abord été montée par la Biélorusse Maryia Mikhailava avant de poursuivre sa formation aux côtés de l’Allemande Kira Gremme. Flower Girl ne semble, en tout cas, pas manquer de moyens et devrait être un sérieux atout pour l’avenir. Pour rappel, Marcus Ehning a annoncé la retraite de trois de ses cracks cette année : Cornado NRW, Comme Il Faut 5 et Prêt A Tout.

Les résultats complets ici.