CSI 3* Vilamoura : Robin Le Squeren brille avec son Dorado de Riverland

À neuf ans, Dorado de Riverland (SF, Untouchable M x Argentinus) vient de décrocher son premier Grand Prix 3*... et d'offrir un magnifique cadeau d'anniversaire à son pilote, qui fête son trente-deuxième anniversaire ! À Vilamoura, le gris, fidèle compagnon de route de Robin Le Squeren, a décroché la victoire sur des barres à 1,50m et confirme ainsi ses bonnes performances sur le circuit Jeunes chevaux. Champion de France à cinq ans à Fontainebleau, puis septième à six ans et troisième à sept ans, le Selle Français, né chez Mickaël Varliaud, en Charente, ne rate pas grand-chose. Deux fois deuxième lors de ses dernières sorties à Vilamoura - une épreuve à barrage et un Grand Prix 3* à 1,50m -, Dorado est cette fois grimpé sur la plus haute marche du podium. Et de loin ! En effet, Robin Le Squeren a parfaitement piloté sa monture pour achever son barrage en 37”89. Si bien que Mathieu Billot et l'expérimenté Baschung Courcelle (SF, Lamm de Fetan x Jazz Band Courcelle) ont été relégués à plus de trois secondes ! Le couple, qui avait battu son bourreau du jour il y a une semaine tout juste, a réalisé un bon double sans-faute, mais pas assez rapide pour remporter une nouvelle victoire.

"C'est super. C'était déjà une grande satisfaction la semaine dernière. J'avais une petite revanche à prendre, et en plus, c'est mon anniversaire, donc Dorado m'a fait le plus beau des cadeaux", a réagi l'heureux lauréat. "Sachant que mon cheval est rapide, ma stratégie était de tout tenter. Il adore les barrages et saute toujours mieux lors de ceux-ci. Pour mon dernier week-end ici, je me suis lâché ! C'est un peu l'apothéose pour Dorado et moi. Nous formons des jeunes chevaux en espérant pouvoir les emmener au plus haut niveau. Lorsqu'on a la chance d'avoir des chevaux comme cela, c'est formidable."

Troisième, l’Irlandais Cathal Daniels a plus d’une carte dans sa poche. À l’image d’un certain Michael Jung, le complétiste s’est parfaitement mué en cavalier de jumping pour ce week-end. En selle sur Cds Cappog Tomy (ISH, Camiro de Haar Z x S.Creevagh Ferro), qui a évolué un CCI 2*-S au début de sa carrière internationale avant de prendre les chemins des terrains de saut d’obstacles, disputait sa toute première épreuve à 1,50m. Belle performance donc, pour ce hongre de dix ans et son cavalier, médaillé de bronze aux Européens de Luhmühlen en 2019 et vice-champion du monde de concours complet l’année précédente, à Tryon. 

Lui aussi qualifié pour le barrage de ce temps fort dominical, Romain Dreyfus a laissé tomber une barre avec Calife du Nevez (SF, Tinka’s Boy x Papillon Rouge) et termine septième. Juste derrière lui, Laurent Goffinet s’est offert un classement en signant le parcours à quatre points le plus rapide dans l’acte initial, en compagnie de son génial Atome des Étisses (SF, Mylord Carthago x Quidam de Revel), qui avait été présenté aux éleveurs et passionnés lors du Salon des étalons de Saint-Lô, le week-end dernier. Onzième, Juliette Faligot est de nouveau classée avec Arqana de Riverland (SF, Cornet Obolensky, ex Windows vh Costersveld x Diamant de Semilly), malgré une faute. Juché sur sa Valou du Lys (SF, Calvaro x Galoubet A), Julien Gonin a lui aussi accusé quatre points, tandis que Morgan Bordat, Alexa Ferrer et Jules Orsolini sont sortis de piste avec huit points.

Les résultats complets ici.