Roger-Yves Bost : “Je suis rentré un tout petit peu doucement dans le triple”

Voici la réaction de Roger-Yves Bost, trente et unième avec Ballerine du Vilpion du Grand Prix du CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle, où il a fauté sur les deux premiers éléments du triple:

“J’ai marché le parcours ce matin et l’ai trouvé vraiment gros. Il n’était pas trop technique, même si la première ligne (composée d’un oxer suivi d’une palanque et du triple spa-oxer-vertical, ndlr) était un peu difficile car la combinaison était grosse. C’étaient beaucoup d’efforts, mais il s’agit de toute manière du plus gros Grand Prix au monde. Je suis passé un petit peu tôt dans l’épreuve (en numéro trois, ndlr), et j’aurais pu monter ma spa mieux techniquement si cela n’avait pas été le cas. Je suis rentré un tout petit peu doucement dans le triple, j’aurais pu l’attaquer un peu plus. Autrement, ma jument s’est vraiment magnifiquement comportée. Quand j’ai sauté le dernier obstacle, je me suis dit que j’aurais pu en sauter encore plusieurs. Je me suis régalé! C’est pour elle un bon pas en avant, elle progresse chaque week-end.”