L’excellente Dayana Mouche quitte Axelle Lagoubie

Très en vue dès son plus jeune âge, la prometteuse fille d’Utrillo vd Heffinck, fleuron de l’élevage Mouche, concourra à présent sous couleurs ibériques.  Le binôme formé par Axelle Lagoubie et Romain Bourdoncle, formateur entre autres de Valmy de la Lande, a dit au revoir à la baie. Remarquée du fait de sa bonne qualité de sauteuse, Dayana Mouche (SF, Utrillo Vd Heffinck x Diamant de Semilly) quitte Céaux (50) et l’écurie Tip Top Cheval. Pour GRANDPRIX, Julien Bellet, de l’élevage Mouche, est revenu sur les débuts de Dayana.  

“J’avais monté Joyau d’Elle (SF, Royal Feu x Quidam de Revel), que j’avais beaucoup aimé et j’adorais aussi Noblesse d’Elle (SF, Kannan x Quidam de Revel) qui avait sauté avec Romain Duguet des CSI 5*, avec laquelle je m’étais aussi un peu amusé sur des épreuves à 1,35m avant qu’elle ne parte à la reproduction. Le propriétaire de Noblesse voulait produire de grands mâles pour en faire des étalons. Hors, sa fille Alba Castelforte (SF, Diamant de Semilly x Kannan) n’était pas très grande. Elle m’avait tapé dans l’œil et nous l’avions acheté aux ventes Nash. Dayana a été conçue quand Alba avait deux ans, sur un coup de tête. J’avais commandé une dose d’Utrillo vd Heffinck pour un propriétaire, mais sa jument avait déjà ovulé. J’ai donc inséminé Alba avec et cela a donné Dayana. Née avant terme, nous avons découvert Dayana dans le paddock. Elle était déjà magnifique, grande et élancée. Elle a toujours été bourrée d’énergie, avec du tempérament. Il fallait lui donner beaucoup d’attention et lui accorder plus de temps que les autres. Je fais naître entre quinze et vingt-cinq poulains chaque année mais rarement des comme elle” a raconté Julien Bellet, éleveur de Dayana Mouche.  

Repérée à Fontainebleau lors du championnat de France des Femelles où elle a été sacrée championne des trois ans, Romain Bourdoncle et ses partenaires l’achètent dans la foulée.
“J’ai vraiment eu un coup de cœur pour Dayana à Fontainebleau. Elle était au-dessus du lot. À quatre ans, Charles Le Mevel l’a sortie quatre fois lors des cycles classiques. À cinq ans, avant le CIR, la jument avait signé seize parcours sans fautes sur seize départs. Dayana a terminé troisième du Concours Inter-Régional de St-Lô en 2018 et meilleure jument avant de partir faire des transferts d’embryons chez son naisseur” raconte Romain Bourdoncle. “Elle était tellement qualiteuse qu’elle sautait trop haut et elle a aussi beaucoup grandi donc il a fallu se montrer patient. À huit ans, elle a gagné ses premières 1,40m. Cette année, à neuf ans, elle a remporté son premier Grand Prix à 1,45m (lors d’une Pro 1 au National de Canteleu, début mai, ndlr). Assurément, la jument était très convoitée, nous avons toujours reçu beaucoup d’offres”.   

Dayana Mouche représentera dorénavant l’Espagne sous la selle d’Estrat Mateu, ancien cavalier de Julia des Brumes (SF, Libero H x Thurin).  Pour l’heure, le but est de préparer la jument progressivement pour le plus haut niveau. Le nouveau couple se laisse donc le temps de prendre ses marques avant de sortir en compétition.